La Bourse suisse replonge

MarchésL'indice vedette SMI a clôturé sur un recul de 2,36% pour tomber à 8763,11 points.

Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Bourse suisse est repartie jeudi à la baisse, après le rebond survenu la veille.

Le SMI a replongé fortement en fin de séance et a fini à son plus bas du jour, sous la barre des 8800 points, entraîné par le repli de Wall Street en début de séance. Le SLI a cédé 2,51% à 1434,48 points et l'indice élargi SPI 2,41% à 10'103,56 points. Sur les trente valeurs vedettes, seul Swiss Re a fini dans le vert.

A New York, Wall Street s'était installé dans le rouge en début de séance, ne retrouvant pas pied après plusieurs séances mouvementées dont celle de la veille.

Victime d'un accès de faiblesse mercredi en toute fin de journée dans un marché encore fébrile après le plongeon des indices en début de semaine, Wall Street avait terminé en baisse. «Alors qu'on s'acheminait vers une séance positive, tout s'est évaporé en un instant quand les principaux indices ont à l'unisson plongé dans les dernières vingt minutes de courtage», a relevé Patrick O'Hare de Briefing.

«Ce genre d'échanges met en lumière le manque de conviction qui domine encore sur le marché, reflet de son comportement erratique depuis vendredi», a-t-il ajouté. Les principales places européennes ont été rattrapées par les turbulences. Francfort a lâché 2,62%, Paris 1,98% et Londres 1,49%.

ABB dégringole

ABB (-6,7%) a largement fait la plus mauvaise performance. Le groupe a essuyé au dernier trimestre 2017 un tassement de sa rentabilité. Entrées de commandes et chiffre d'affaires ont marginalement progressé, sous l'impact essentiellement d'effets de change et d'acquisitions. Le dividende a été relevé de deux centimes.

A l'inverse, Swiss Re ( 2,1%) est le seul à avoir réussi à finir dans le vert. Le réassureur a confirmé mercredi soir être en contact avec le japonais Softbank en vue d'une éventuelle participation minoritaire. Les analystes ont été surpris, mais estiment que le rapprochement ferait sens.

Zurich Insurance (-0,4%) a tourné au rouge sur la fin. L'assureur a accusé un recul du bénéfice net en 2017. Les nombreuses catastrophes naturelles survenues l'année dernière ont plombé les résultats du groupe. Le recul s'avère toutefois moins important que prévu.

Roche (-1,3%) est le poids lourd qui a le mieux résisté après que Moody's a relevé le rating de crédit à 'Aa3', perspective stable. Les deux autres poids lourds Novartis (-2,6%) et Nestlé (-2,5%) ont fortement pesé sur l'indice.

Novartis a pour sa part obtenu auprès de l'Agence sanitaire américaine (FDA) une extension d'indication pour son traitement antipsoriasique Cosentyx au cuir chevelu. Sa filiale Sandoz a subi un camouflet de la même FDA sur un biosimilaire en cours d'examen. Les bancaires Credit Suisse (-4%), Julius Baer et UBS (chacune -3,2%) ont aussi plongé sur la fin après avoir assez bien résisté.

Swatch Group (-2%) a longtemps évolué dans le vert. Credit Suisse et Vontobel ont tous deux relevé l'objectif de cours de l'action. L'analyste de Credit Suisse s'attend à une extension des marges cette année et celui de Vontobel prévoit de nouveaux gains de parts de marché. Richemont (-0,9%) a bien limité la casse. (ats/nxp)

Créé: 08.02.2018, 18h27

Articles en relation

La Bourse suisse rebondit après la veille

Marchés financier Le Swiss Market Index (SMI), qui avait reculé de 2,90% mardi, s'est affiché en hausse mercredi dans la matinée. Plus...

La Bourse suisse décroche dans un contexte nerveux

Marchés La Bourse suisse a connu une séance en baisse marquée mardi, cédant près de 3% à la clôture, dans le sillage de Wall Street qui a chuté de 4,6% la veille. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.