Bouvier perd une manche à Singapour

ProcèsLa Haute Cour de l'Etat asiatique a refusé la demande d'Yves Bouvier d'annuler le procès au civil intenté par Rybolovlev.

Yves Bouvier, patron de Natural Le Coultre, est en conflit avec l'ex-oligarque Dmitri Rybolovlev, à qui il a vendu 37 tableaux de maître.

Yves Bouvier, patron de Natural Le Coultre, est en conflit avec l'ex-oligarque Dmitri Rybolovlev, à qui il a vendu 37 tableaux de maître. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sauf nouveau rebondissement, le procès à un milliard de dollars opposant Yves Bouvier aux deux sociétés détenues par Dimitry Rybolovlev aura bel et bien lieu à Singapour.

La Haute Cour de l'Etat asiatique, selon le journal Straits Times, a en effet rejeté le recours déposé par le roi des ports francs de Genève le 22 mars dernier. Ayant jugé que les revendications de Rybolovlev ne sont pas reconnues par le droit suisse, la juge Lai Siu Chiu a estimé que «ce serait causer un grave préjudice aux plaignants» si le procès était transféré en Suisse comme le souhaite Bouvier et ses avocats.

Des propos que contestait sur le site spécialisé Artnews Ron Soffer, l'un des avocats du Suisse. "Mon client est convaincu que le droit suisse est applicable à l'affaire portée contre lui et que la Suisse est la juridiction la plus appropriée pour régler ce litige".

Transfert à la Cour internationale de commerce de Singapour

Seule concession accordée par la magistrate au roi des ports francs de Genève: le transfert possible du dossier à la récente Cour internationale de commerce de Singapour. Cette dernière a en effet été créée en Janvier 2015 pour régler tous litiges transfrontaliers dans le cadre d'affaires purement commerciales.

Pour mémoire, le nœud du conflit entre les deux hommes concerne 38 œuvres d'art acquises par le milliardaire russe avec l'aide d'Yves Bouvier. Le premier accuse depuis deux ans le second d'avoir gonflé le prix de certaines de ces œuvres d'art.

Contacté par La Tribune de Genève suite à cette décision singapourienne, David Bitton, l'avocat genevois du Suisse précise que toutes les possibilités (et elles seraient encore nombreuses) s'offrant à la défense sont actuellement «en cours d'examen».

Créé: 30.03.2016, 18h10

Articles en relation

L'avocate du milliardaire Rybolovlev inculpée

Monaco Elle a été inculpée d'atteinte à la vie privée à Monaco, en marge d'un énorme litige financier entre son client et le marchand d'art genevois Yves Bouvier. Plus...

Affaire Bouvier: décision connue en novembre

Monaco La Cour d'appel de Monaco devrait rendre son verdict le 12 novembre concernant le conflit qui oppose l'oligarque russe Rybolovlev à l'homme d'affaires genevois. Plus...

La guerre des prétoires démarre dans l’affaire Bouvier-Rybolovlev

Marché de l’art La Cour d’appel de Monaco examinait jeudi une tentative d’annulation de toute la procédure. Récit d’un combat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.