Passer au contenu principal

Le bras de fer entre un demi-million de clients et Volkswagen démarre

Peu après la mise en accusation de dirigeants du groupe, un procès historique démarre en lien avec le scandale du «Dieselgate».

Ce ne sont pas moins de 450 000 clients qui demandent réparation.
Ce ne sont pas moins de 450 000 clients qui demandent réparation.
DR

En Allemagne, le procès qui s’ouvre lundi est sans précédent. Depuis quatre ans, le constructeur Volkswagen fait face à quelque 450'000 clients lui demandant réparation suite aux révélations qui ont donné lieu à ce que l’on appelle aujourd’hui le «Dieselgate».

En termes de nombre de plaignants, une nouvelle page commence effectivement à s’écrire pour la justice allemande, où ce type de class action à l’américaine (action groupée de consommateurs) n’est possible que depuis un peu moins d’un an. Pour permettre aux clients lésés par les moteurs diesels truqués par VW de se défendre, le système judiciaire allemand a en effet dû s’adapter en élaborant cette procédure fortement réclamée par l’association allemande de consommateurs VZBV.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.