Passer au contenu principal

Burkhalter surprend Kerry avec un cadeau

Le conseiller fédéral a offert un livre et une boîte de chocolats au chef de la diplomatie américaine, mardi à Davos.

L'armée tire un bilan positif à l'issue du 47e Forum économique mondial (WEF) qui s'est achevé vendredi à Davos (GR). Aucun incident majeur ou accident sérieux n'est à déplorer. (Samedi 21 janvier 2017)
L'armée tire un bilan positif à l'issue du 47e Forum économique mondial (WEF) qui s'est achevé vendredi à Davos (GR). Aucun incident majeur ou accident sérieux n'est à déplorer. (Samedi 21 janvier 2017)
Keystone
Ueli Maurer est resté quatre jours dans la station grisonne à l'occasion du forum économique. (Vendredi 20 janvier 2017)
Ueli Maurer est resté quatre jours dans la station grisonne à l'occasion du forum économique. (Vendredi 20 janvier 2017)
Keystone
Les participants ont défilé dans la vieille ville avec des banderoles. (Samedi 14 janvier 2017)
Les participants ont défilé dans la vieille ville avec des banderoles. (Samedi 14 janvier 2017)
Keystone
1 / 32

Didier Burkhalter apprécie énormément John Kerry. Il a profité d'une discussion publique du chef de la diplomatie américaine au Forum économique de Davos pour lui remettre un cadeau: un livre souvenir sur les contacts suisso-américains sur Cuba.

«Si la Suisse neutre n'existait pas, nous devrions l'inventer»: le titre - en anglais - de cet ouvrage unique, à la sobre couverture rouge, est une citation d'un conseiller spécial du président John Kennedy, en 1962, à propos de la Suisse qui venait d'entamer son mandat de bons offices entre Washington et La Havane.

Le recueil a été édité tout exprès et à la seule attention de M. Kerry, a déclaré M. Burkhalter à l'ats juste après avoir remis son présent à son homologue, qui vit ses derniers jours à ce poste. Il rassemble les principaux documents diplomatiques entre la Suisse, les Etats-Unis et Cuba entre 1961 et 1971.

«M. Kerry m'avait invité à la réouverture de l'ambassade américaine à Cuba» en août 2015, se rappelle le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Didier Burkhalter a particulièrement apprécié de travailler avec M. Kerry, a-t-il confié. «C'est vraiment quelque de...», a-t-il dit en levant le pouce pour souligner sa grande estime pour l'Américain, qui a également reçu une boîte de chocolats.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.