CarPostal France se sépare de son président

TransportLes têtes continuent de tomber chez les dirigeants de CarPostal. La dernière victime en date: André Burri.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

CarPostal SA s'est séparé d'André Burri, président de la filiale de CarPostal en France. Il a été remercié à la mi-septembre.

En vue de la réorganisation à venir, La Poste a décidé de mettre fin à la relation de travail avec André Burri, a confirmé CarPostal vendredi matin revenant sur une information de la radio alémanique SRF.

Président de la filiale, M. Burri était responsable de l'exploitation des bus en France. Il a également été libéré de ses fonctions chez CarPostal Suisse.

Un scandale ébranle CarPostal Suisse depuis plusieurs mois. Pendant des années, cette entreprise a utilisé des millions de subventions indues. Le scandale a conduit à l'ouverture de plusieurs enquêtes tandis que plusieurs têtes ont roulé, comme celles de la patronne de La Poste Susanne Ruoff, du vice-président du conseil d'administration Adriano Vassalli et de plusieurs managers de CarPostal.

L'Office fédéral des transports va informer, vendredi après-midi à Zurich, du remboursement des subventions indûment touchées par CarPostal. (ats/nxp)

Créé: 21.09.2018, 09h21

Articles en relation

CarPostal prévoit de supprimer 40 à 60 emplois

Suisse L'entreprise mise sur les fluctuations naturelles ou les retraites anticipées, mais n'exclut pas des licenciements. Plus...

CarPostal: le Conseil fédéral devra s'expliquer

Suisse Les commissions de gestion veulent continuer à suivre le dossier CarPostal étroitement. Elles interpelleront le Conseil fédéral dans le cadre du rapport de gestion 2018. Plus...

Départ au sein de la task force de CarPostal

Suisse Reto Baumgartner s'est mis d'accord avec La Poste pour quitter la task force qui accompagnait la réorientation de CarPostal. Plus...

Fedpol perquisitionne à la Poste et chez CarPostal

Suisse L'Office fédéral de la police a effectué des perquisitions en raison des soupçons d'infractions à la loi sur les subventions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.