Passer au contenu principal

Casino cède Leader Price à Aldi pour 735 millions

Le groupe de distribution a vendu trois entrepôts et plus de 500 magasins discount en France à son homologue allemand.

Casino était en recherche de liquidités depuis plusieurs mois pour éponger sa lourde dette.
Casino était en recherche de liquidités depuis plusieurs mois pour éponger sa lourde dette.
AFP

Casino a annoncé vendredi avoir cédé le périmètre français de son enseigne discount Leader Price à l'allemand Aldi, avec qui il était en négociations exclusives depuis l'automne, pour 735 millions d'euros (774,7 millions de francs).

Ce prix de vente inclut un complément de prix de 35 millions d'euros, «versé en cas de respect d'indicateurs opérationnels durant une période de transition», précise Casino dans son communiqué.

Le distributeur stéphanois, qui négociait avec son homologue allemand depuis la mi-septembre, affirme avoir signé avec Aldi France «une promesse unilatérale d'achat en vue de la cession de trois entrepôts et de 567 magasins du périmètre Leader Price en France métropolitaine», où ils se développeront sous l'enseigne Aldi.

En revanche, Casino restera propriétaire de la marque Leader Price «pour continuer à l'exploiter selon certaines conditions convenues avec Aldi, en France et à l'international».

A 09h20 à la Bourse de Paris, l'action Casino prenait près de 4% à 35 euros, dans un marché en hausse de 6,17%.

Recherche de liquidités

Casino, en recherche de liquidités depuis plusieurs mois pour éponger sa lourde dette, avait annoncé le 19 septembre dernier être entré en «négociations exclusives» avec le groupe allemand, alors que le secteur du discount est en pleine mutation en France.

«La réalisation de cette cession interviendra après la consultation des instances représentatives du personnel et sous réserve de l'obtention de l'autorisation de l'Autorité de la concurrence», souligne le communiqué.

Mi-janvier, Casino avait annoncé un chiffre d'affaires 2019 en repli de 5,46% à 34,6 milliards d'euros (environ 36,5 milliards de francs), du fait de la sortie des comptes de Leader Price, en cours de cession à l'allemand Aldi justement.

Il avait alors fait savoir qu'il révisait à la baisse, de 10% à 5%, sa prévision d'estimation de la croissance du résultat opérationnel courant (ROC), l'indicateur phare dans la distribution.

Le groupe, dirigé par Jean-Charles Naouri et dont la maison-mère, Rallye, vient de se voir valider son plan de sauvegarde par la justice, doit publier ses résultats annuels jeudi avant l'ouverture de la Bourse.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.