Une centrale thermique à bois d’avant-garde à Puidoux

ÉnergieL’installation, qui utilise le matériau humide des forêts locales, produit chaleur et électricité. Une première.

Pierre-Alain Urech, directeur général de Romande Energie, et René Gilliéron, syndic de Puidoux

Pierre-Alain Urech, directeur général de Romande Energie, et René Gilliéron, syndic de Puidoux Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Face à l’énergie du vent et du soleil, le bois n’a pas dit sont dernier mot. La Commune de Puidoux et Romande Énergie ont inauguré lundi une centrale thermique d’un nouveau type, fonctionnant à partir du bois fraîchement issu des forêts de la région, afin d’alimenter le réseau de chauffage à distance tout en produisant de l’électricité. L’investissement de 13,4 millions de francs, soutenu par l’État, devrait servir de modèle pour d’autres sites afin de valoriser une matière première disponible dans le canton de Vaud sur une surface forestière de plus de 125 000 hectares.

«la Municipalité a choisi ce projet pour valoriser ses forêts communales et surtout celles appartenant aux privés afin d’utiliser leurs bois non exploités»

«Le bois du canton, exploité ainsi de manière innovante, pourrait couvrir 30% des besoins en chaleur», a relevé Jacqueline de Quattro, cheffe du Département du territoire et de l’environnement. Cela sans toucher à ses fonctions environnementales et de protection des espèces, a-t-elle précisé, et pour autant que les mesures d’économie de consommation soient prises. De son côté, le syndic de Puidoux, René Gilliéron, a indiqué que «la Municipalité a choisi ce projet pour valoriser ses forêts communales et surtout celles appartenant aux privés afin d’utiliser leurs bois non exploités». Ces derniers en tirent en effet un avantage certain, puisqu’ils sont rétribués tandis que leurs parcelles boisées sont entretenues.

La nouvelle installation, située dans la zone industrielle, à côté de l’autoroute, a été réalisée par Romande Énergie Services, qui a adapté une technologie ancienne en partenariat avec le constructeur allemand. La centrale, dite de «cogénération» fonctionne sur le principe de la gazéification du bois humide. Là réside le principal aspect novateur de cette technologie, quand bien même elle a été expérimentée au Danemark dans les années 1970 déjà.

Cette centrale thermique consomme directement le bois local débité en plaquettes, sans séchage préalable ni transformation en pellets, et sans attendre un long vieillissement. Le gaz de synthèse issu du gazéificateur, qui sert de combustible, permet de produire de l’électricité couvrant l’équivalent des besoins annuels de 1500 ménages (5,5 millions de kilowattheures). La centrale, qui récupère la chaleur dégagée par le puissant moteur thermique, alimentera également – via une immense chaudière – le réseau de chauffage à distance de tout un quartier d’habitation, des entreprises, une grande halle de tennis, le centre scolaire ainsi que la nouvelle salle polyvalente. Sans oublier la brasserie artisanale Dr. Gab’s toute proche!

Une autre à Charmey

Directeur général de Romande Énergie, Pierre-Alain Urech, admet que, sans le subventionnement de la rétribution à prix coûtant (RPC) de la Confédération, le projet n’aurait pas pu voir le jour. Au tarif actuel de l’électricité, le kilowattheure produit par la centrale n’est pas compétitif. Toutefois, dit-il, il s’agit d’une réalisation à long terme, qui profitera de son mode de production novateur lorsque les prix remonteront. Sans oublier qu’elle permet d’économiser la consommation d’un million de litres de mazout chaque année.

Ce système de production d’énergie sert déjà de modèle, puisque la construction d’une autre centrale, encore plus efficiente, va débuter à Charmey. Alimentant notamment les Bains de la Gruyère, sa mise en service est prévue dans une année.

Créé: 10.09.2018, 21h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.