La CEO d'Alpiq a perçu 1,8 million en 2013

EnergieLa directrice générale du numéro un suisse de l'électricité Alpiq, Jasmin Staiblin, a perçu une rémunération totale de quelque 1,8 million de francs l'an passé. Ce montant comprend une prime d'entrée de 400'000 francs.

Jasmin Staiblin, la directrice générale d'Alpiq.

Jasmin Staiblin, la directrice générale d'Alpiq. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La rémunération de la directrice générale d'Alpiq Jasmin Staiblin s'est montée à 1,8 million de francs en 2013, dont une prime d'entrée de 400'000 francs.

Celle-ci constitue «une indemnité pour perte de prétentions vis-à-vis de l'ancien employeur», selon le rapport de gestion du groupe énergétique soleurois publié mardi. Jasmin Staiblin a rejoint Alpiq au début de l'an passé, après avoir dirigé les activités suisses de la multinationale technologique zurichoise ABB.

Selon l'ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en Bourse (ORAb), les primes d'entrée restent permises. Conséquence de l'initiative Minder en revanche, les bonus 2013 seront versés après l'assemblée générale du 24 avril.

La rémunération de Jasmin Staiblin comprend une part fixe de 700'000 francs, un bonus de 900'000 francs, des prestations en nature (véhicule et autres) de 33'000 francs et des prestations de prévoyance (prévoyance professionnelle, accidents) de 162'800 francs. S'y ajoute une indemnité de 30'000 francs.

Le précédent patron, Giovanni Leonardi, gagnait davantage: il avait empoché 2,0 millions de francs au cours de son dernier exercice entier en 2010 et 1,96 million en 2011, son départ étant survenu à la fin septembre.

Enveloppe globale de 6,1 millions

Dans l'ensemble, la direction a perçu une enveloppe totale de 6,1 millions de francs l'an dernier, contre 3,7 millions en 2012. Cette différence s'explique par le fait que la fonction de directeur général en 2012 avait été exercée ad interim par le président du conseil d'administration sans rémunération.

Autre motif: le responsable des finances à la retraite Kurt Baumgartner a perçu, en sus de sa rémunération, une «indemnité à raison de longs rapports de travail», 37 ans, en vertu de l'article 339b du Code des obligations.

Le président du conseil d'administration, Hans Schweickardt, employé à temps plein, a pour sa part gagné 1,19 million de francs. Une somme qui englobe sa rémunération fixe, ses frais et des prestations de prévoyance. L'an passé, il avait touché 1,16 million.

Pour rappel, au niveau opérationnel, l'entreprise se trouve en pleine transformation. Elle a dégagé un petit bénéfice de 18 millions de francs l'an dernier, contre une perte de 1,1 milliard en 2012. (ats/nxp)

Créé: 01.04.2014, 12h53

Articles en relation

Mark Zuckerberg se contente d'un salaire symbolique

FACEBOOK Le PDG-fondateur du réseau s'est contenté d'un salaire de base symbolique de 1 dollar en 2013. Il reste néanmoins le premier actionnaire de Facebook et la 21e fortune mondiale. Plus...

H&M introduit un salaire minimum en Suisse

DEBAT A partir du 1er janvier 2015, le personnel des succursales suisses de la marque H&M recevra un salaire horaire d'au moins 22 francs. Plus...

Il reçoit toujours son salaire un an après son départ

Banque Michael Hobmeier, ex-chef du groupe bancaire bernois de banques régionales Valiant, n'est plus en fonction depuis avril 2013. Il reçoit toutefois toujours son salaire. Plus...

Les chauffeurs de bus ont un salaire minimum

Droits L'Office fédéral des transports (OFT) fixe le salaire minimal de départ pour les chauffeurs de bus qui n'ont pas encore d'expérience professionnelle à 58'300 francs par année. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...