Chiffre d'affaires de 1,12 milliard pour Pilatus

SuissePilatus a vécu une année 2015 «pleine de succès», malgré un chiffre d'affaires et un résultat d'exploitation en légère baisse.

Le constructeur aéronautique nidwaldien a dégagé un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de francs. (Photo d'illustration)

Le constructeur aéronautique nidwaldien a dégagé un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de francs. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pilatus a vécu une année 2015 «pleine de succès», malgré un chiffre d'affaires et un résultat d'exploitation en légère baisse. Le constructeur aéronautique nidwaldien a dégagé pour le troisième exercice consécutif un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de francs.

Le chiffre d'affaires s'est porté à 1,12 milliard de francs en 2015, contre 1,17 milliard en 2014 - un record. Le résultat d'exploitation a lui fondu de 9 millions de francs sur un an pour s'établir 191 millions «malgré de grands investissements de presque 150 millions de francs dans les infrastructures, ainsi que dans la recherche et développement», a annoncé mardi l'entreprise établie à Stans.

Carnet rempli

Les entrées de commandes ont doublé, passant de 561 millions en 2014 à 1,37 milliard en 2015. Le carnet de commandes était rempli pour 1,47 milliard de francs à fin 2015 (contre 1,23 milliard en 2014), «une base confortable pour le futur», estime Pilatus.

La commande, en décembre par les forces aériennes de l'armée australienne, de 49 appareils d'entraînement à turbopropulseur PC-21 livrables entre 2017 et 2019, a notamment pesé. Présenté en novembre, le nouveau modèle 2016 du PC-12 NG viendra aussi enrichir à l'avenir le catalogue du constructeur de Suisse centrale.

Année 2016 «moins bonne»

Au total, 121 avions ont été construits lors de l'exercice 2015, à parts relativement égales entre appareils civils et d'entraînement. Si ces derniers valent pour deux tiers du chiffre d'affaires, Pilatus relève que «le marché de l'aviation civile va mieux depuis la crise financière et économique de 2008».

Misant toujours sur la croissance, Pilatus a notamment investi en 2015 dans un nouveau centre logistique automatisé déjà mis en service et dans un centre de traitement répondant aux dernières normes environnementales.

Un avant-projet de salle de production pour les PC-24 est aussi en cours. Les premières livraisons sont prévues au quatrième trimestre 2017. Pilatus a créé 63 nouveaux emplois à plein temps, augmentant de 3,5% ses effectifs à 1788 collaborateurs.

Pour la suite, le président du conseil d'administration Oscar Schwenk estime que «l'année 2016 sera moins bonne». Le fait que les commandes ne soient «financièrement effectives» qu'à partir de 2017 pèsera sur le résultat, qui reposera cependant sur «une base solide». (ats/nxp)

Créé: 05.04.2016, 12h06

Articles en relation

Pilatus décroche une grosse commande en Australie

Aéronautique Le fabricant établi à Stans livrera aux forces aériennes de l'armée australienne 49 appareils à turbopropulseur PC-21 entre 2017 et 2019. Plus...

La Jordanie achète à Pilatus neuf avions d'entraînement

Aviation Pour la première fois, la Jordanie achète des appareils de l'avionneur nidwaldien Pilatus. Le contrat a été signé après plusieurs années de «dures négociations». Plus...

Pilatus n'augmentera pas ses effectifs malgré le PC-24

Aéronautique Le groupe, qui emploie désormais près de 2000 personnes, redoute une baisse des ventes l'année prochaine. Il n'accepte plus de commandes pour le PC-24, qui devrait être livré en 2017 après une longue phase de tests. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.