Chiffres noirs à l'horizon pour Credit Suisse

SuisseDans une interview, le patron de la banque, Tidjane Thiam, prévoit un retour aux bénéfices fin 2018.

Tidjane Thiam lors de l'annonce des résultats de Credit Suisse, en février.

Tidjane Thiam lors de l'annonce des résultats de Credit Suisse, en février. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Credit Suisse devrait bel et bien retrouver les chiffres noirs en 2018. Un retour aux bénéfices est prévu dès que la banque aura achevé, d'ici à la fin de l'année, son processus de restructuration, a assuré son patron, Tidjane Thiam, dans une interview à CNBC.

«Nous avons épuré un nombre important d'opérations de négoces indésirables que nous n'aurions pas dû effectuer», a dit lundi Tidjane Thiam sur la chaîne américaine. Il a ajouté que «nettoyer le passé provoquait des pertes». Le patron de la banque aux deux voiles a néanmoins assuré que le groupe opérait de manière «très profitable», après avoir réalisé 75% de ses objectifs de réduction de coûts à fin 2017. «Nous allons terminer le processus de restructuration à la fin de cette année. Après cela, la société sera très profitable», a-t-il affirmé.

Le numéro deux bancaire helvétique avait indiqué en février avoir ramené ses coûts à 17,7 milliards de francs en décembre 2017, soit des économies de 3,2 milliards depuis 2015. Le personnel a payé un lourd tribut dans ce processus, le groupe ayant supprimé plus de 10'000 postes au cours des deux dernières années, notamment sur territoire helvétique.

Les efforts d'économie n'ont cependant pas encore été récompensés. La dépréciation de 2,3 milliards de francs pour la réforme fiscale américaine a plombé le quatrième trimestre 2017 et sapé les bonnes copies rendues lors des trois premiers partiels. Sur l'ensemble de l'exercice 2017, Credit Suisse a ainsi essuyé une perte de 983 millions. (ats/nxp)

Créé: 19.03.2018, 09h00

Articles en relation

Tidjane Thiam a reçu 11,9 millions de francs en 2016

Credit Suisse En 2015, le Franco-Ivoirien avait touché 18,9 millions mais ce montant comprenait un dédommagement pour son transfert chez son nouvel employeur. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.