Passer au contenu principal

Le chômage frappe en particulier les étrangers

Les Français, les Espagnols et les Portugais sont surreprésentés dans des branches plus touchées par le chômage.

D’avril à mai, le taux de chômage suisse a baissé de 3,5% à 3,3%, soit un recul de 0,2 point de pourcentage en un mois. La baisse est de même ampleur dans le canton de Vaud (–0,2 point à 4,8%), et dans celui de Genève (–0,1 point à 5,4%).

Si le taux de chômage touche davantage la Suisse romande, ou les hommes, il est aussi bien plus présent chez les étrangers. Le taux atteint 6,4% chez les habitants de la Suisse ne possédant pas le passeport à croix suisse, contre une moyenne de 2,4% pour les nationaux helvétiques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.