Christine Lagarde raconte l'exception helvétique

EconomieLa directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) estime que le facteur de confiance est fondamental pour expliquer l'exception économique helvétique.

Christine Lagarde a évoqué l'importance pour la Suisse d'avoir de bons débouchés à l'étranger.

Christine Lagarde a évoqué l'importance pour la Suisse d'avoir de bons débouchés à l'étranger. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Française Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), s'exprimait jeudi sur la Suisse, en marge du symposium de Saint-Gall.

Interrogée par la RTS, Christine Lagarde explique le succès de la Suisse par de multiples raisons. Elle estime toutefois que le facteur de prévisibilité de l'ensemble des paramètres qui permettent aux acteurs économiques de prendre des décisions est fondamental.

La directrice générale du FMI admet en outre que la Confédération connaît une pression fiscale moins élevée que dans le reste de la zone euro.

Christine Lagarde a également évoqué l'importance pour la Suisse d'avoir de bons débouchés à l'étranger. Elle souligne à ce titre l'étroite relation de la Suisse avec ses voisins, que ce soit sur le plan du commerce, de la fourniture des biens et services, des échanges de main d’œuvre, ou sur le plan bancaire et financier. (ats/nxp)

Créé: 02.05.2013, 15h42

Articles en relation

Le FMI continue de faire «confiance» à Christine Lagarde

Affaire Tapie Le FMI continue d'apporter sa «confiance» à sa directrice générale dont le domicile parisien a été récemment perquisitionné dans le cadre de l'enquête sur l'arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008. Plus...

Christine Lagarde demande à Berlin de ne pas trop économiser

Zone euro La directrice générale du Fonds monétaire international prévoit une meilleure conjoncture en Europe à condition que les bonnes mesures soient prises. Plus...

Lagarde prête à donner plus de temps à la Grèce

Crise La patronne du FMI, Christine Lagarde, s'est dite prête jeudi à donner à la Grèce deux ans de plus pour atteindre les objectifs de réduction de déficit exigés par ses créanciers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.