Dans la communication, la domination est zurichoise

PublicitéUn récent classement remet en exergue le fossé croissant entre agences romandes et suisses alémaniques.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comme chaque année depuis dix ans, l’association Leading Swiss Agencies a établi ses classements des agences de communication et de médias. Même si les deux types d’entreprises présentent des modèles d’affaires légèrement différents, un constat global ressort: la domination incontestable des sociétés basées en Suisse alémanique, dont la plupart à Zurich.

Quid de la Suisse romande? Dans la partie «médias», la région accueille essentiellement des filiales de géants comme Publicis Media à Nyon ou MEC Switzerland à Lausanne. Seule Mediatonic, une agence genevoise encore indépendante sauve l’honneur sur l’arc lémanique.

Pour la partie agences de communication, la donne est très similaire puisque Virtua, à Morges, est la seule romande à se hisser dans le top 10 du classement. «Nous faisons face à un marché non seulement de plus en plus compétitif, mais aussi à de grandes entreprises qui préfèrent désormais avoir leurs propres équipes de spécialistes en communication digitale plutôt que de faire appel à un prestataire externe», constatait en 2015 son ex-codirecteur, Damien Fournier, qui a depuis rejoint le géant Havas.

Un secteur en croissance

Etant donné que les deux classements élaborés par l’association se basent sur les recettes brutes des sociétés, il est possible de voir que la situation de la branche se porte plutôt bien avec une croissance des bénéfices entre 2015 et 2016. Cumulés, ils s’élèveraient autour des 410 millions de francs.

Les 55 agences de communication, qui s’octroient la plus grande part du gâteau avec 321 millions ont vu leurs recettes croître de 4%. Quant à la partie médias du secteur, les 88,9 millions encaissés sont en hausse de 5%. (24 heures)

Créé: 10.10.2017, 11h40

Le marché est de plus en plus compétitif, constatait en 2015 Damien Fournier, ex-codirecteur de l'agence de communication Virtua, la seule romande à se classer dans le 10 du classement national. (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...