Des comptes HSBC piratés aux Etats-Unis

BanquesDes pirates informatiques ont eu accès à des comptes de clients HSBC aux Etats-Unis.

Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des pirates informatiques ont eu accès en octobre aux comptes et aux informations de clients de HSBC aux Etats-Unis, a annoncé la banque mardi. On ignore combien de comptes ont été piratés et si de l'argent a été volé.

«HSBC regrette cet incident», a dit une porte-parole de la banque. «Nous avons informé les clients dont les comptes pourraient avoir connu un accès non autorisé et leur avons proposé de surveiller la situation de leur compte pendant un an ainsi qu'un service de protection contre le vol.» (ats/nxp)

Créé: 06.11.2018, 18h58

Articles en relation

Le bénéfice de HSBC est en hausse en 2018

Banques Le groupe basé à Londres mais actif à travers le monde a publié un bénéfice net de plus 7,1 milliards de dollars et fait part d'un optimisme prudent. Plus...

Citi, Deutsche Bank et HSBC soldent un litige

Libor Les trois banques ont accepté de verser 132 millions de dollars pour solder un litige lié aux manipulations du taux interbancaire Libor. Plus...

HSBC écope d'une amende de 168 millions

Etats-Unis La banque est condamnée pour avoir manqué de surveiller ses courtiers sur le marché des changes. Plus...

HSBC affiche un semestre «excellent»

Banque La banque a dégagé entre janvier et juin 9,8 milliards de francs de bénéfices avant impôts, en hausse de 5%, après une année 2016 turbulente. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.