Passer au contenu principal

Impôt anticipéLe contribuable devrait choisir entre retenue et déclaration

Le contribuable pourrait à l'avenir choisir entre la retenue d'impôt actuelle sur les revenus issus de ses comptes bancaires et une déclaration directe de ces intérêts au fisc.

La ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf devant la presse mercredi.
La ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf devant la presse mercredi.
Keystone

Ce droit d'option est à l'étude dans le cadre de la réforme de l'impôt anticipé. Le Conseil fédéral tranchera dans les prochaines semaines, a indiqué mercredi la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf devant la presse. Son département proposera des solutions. La grande argentière a confirmé des informations parues récemment dans la presse.

Le projet a été évoqué en lien avec la suppression du secret bancaire au plan suisse. L'adoption projetée par la Suisse de l'échange automatique de données bancaires ne concerne actuellement que des comptes de contribuables étrangers en Suisse ainsi que des contribuables suisses ayant des comptes à l'étranger, a répété la conseillère fédérale.

Cette dernière a toutefois mis en consultation un projet visant à empêcher les auteurs d'évasion fiscale de se cacher derrière le secret bancaire et permettant aux cantons d'exiger des informations des banques en cas de soustraction fiscale et plus seulement de fraude. La droite a répliqué en lançant une initiative populaire.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.