Les contribuables étrangers se dénoncent plus

Secret bancaireL'introduction, à partir de 2018, de l'échange automatique d'informations avec l'UE déploie ses effets.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre de communications de clients bancaires étrangers aux autorités fiscales a de nouveau significativement augmenté l'an dernier.

Ainsi, l'Administration fédérale des contributions (AFC) a recensé en 2015 plus du double de communications qu'en 2014 et près de sept fois plus qu'en 2011, rapporte la «Zentralschweiz am Sonntag». Concrètement, le nombre d'annonces a bondi de 149'508 à 328'860 sur un an, selon des statistiques récentes de l'AFC, publiées sur Internet.

La perspective de l'introduction de l'échange automatique d'informations avec l'UE explique notamment cette augmentation massive, relève l'hebdomadaire alémanique. Les accords correspondants entreront en vigueur début 2017 et un an plus tard, les premières données sur les comptes bancaires et les comptes de dépôt de titres seront échangées entre la Suisse et les pays de l'UE.

Les Italiens en force

Le programme italien de dénonciation spontanée semble également avoir contribué à cette hausse. Grâce à celui-ci, le nombre de communications de clients bancaires transalpins est en effet passé de 7500 à près de 63'000.

Parallèlement à ces communications, la somme versée par la Suisse aux pays de l'UE sur la base de retenues d'impôts de 2015 a diminué à 127 millions de francs, contre 237,8 millions un an auparavant, avait indiqué au début du mois le Département fédéral des finances. Ce dernier relevait en effet que les déclarations volontaires au fisc par les contribuables européens se multiplient. (ats/nxp)

Créé: 24.07.2016, 13h12

Articles en relation

Bruxelles proclame la «fin du secret bancaire»

Banque L'échange automatique d'informations sur les comptes bancaires pourra être appliqué dès le 1er janvier 2018. Plus...

Le Conseil fédéral étend l'échange automatique

Suisse Les huit Etats et territoires proposés remplissent les exigences nécessaires en matière de confidentialité fiscale. Plus...

Credit Agricole procède à des licenciements à Genève

Suisse La banque ne souhaite plus avoir des clients issus de pays ne pratiquant pas l'échange automatique d'informations. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.