Coop met fin au boycott des «profiteurs du taux de change»

Franc fortDepuis août, certaines marques accusées de ne pas répercuter le taux de change favorable aux consommateurs suisses avaient disparu des étals de Coop. Tous les produits incriminés sont désormais de retour.

Crissier, le 15 août. Les produits frappés par le boycott sont vendus à moitié prix pour vider les stocks.

Crissier, le 15 août. Les produits frappés par le boycott sont vendus à moitié prix pour vider les stocks. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fin du bras de fer entre Coop et certains de ses fournisseurs internationaux. Le retrait de marques accusées par le géant orange de ne pas faire profiter les consommateurs suisses de la faiblesse de l’Euro avait fait grand bruit. Le retour des Kinder Tranche au lait dans les étals de Coop s’est fait lui sans tambour ni trompettes.

Pourtant, Sabine Vulic, porte-parole de Coop confirme: «Tous les produits retirés sont de nouveau disponibles chez Coop – avec une réduction des prix de vente de 10% environ. Les derniers produits ont été réintégrés il y a 3 semaines.» Elle s’empresse d’ajouter: «Depuis le début de la faiblesse de l'Euro, Coop a réduit des prix de 2875 articles pour une somme totale de 172,5 millions de francs. Avec ses embargos sélectifs, Coop a mis un signal fort sur le marché, ce qui a forcé de nombreux fabricants multinationaux à fléchir.»

Kinder le résistant

La baisse de prix semble toutefois ne pas avoir touché tous les produits. Ainsi le «Kinder tranche au lait» a été vu à 1fr95 les cinq pièces mardi dans une succursale lausannoise, alors que le prix normal de ce même produit était de… 1fr95 les cinq pièces, mi-août sur Coop@home, avant le lancement de l’opération «Non aux profiteurs du taux de change»

Sabine Vulic explique: «C'est toutefois en Suisse que Coop doit acheter la plupart des articles de marques internationales, par la voie officielle et aux conditions suisses.» L’action coup-de-poing qui prend ainsi fin a été bien acceptée par les clients, selon l’enseigne qui espère que grâce à cela «les choses ont enfin commencé à bouger.»

Créé: 27.12.2011, 19h59

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.