Malgré les craintes initiales, l’Expo universelle de Milan a attiré les foules

EvénementLa manifestation, qui a fermé ses portes samedi, a remporté un succès indéniable avec un peu plus de 20 millions de visiteurs

Samedi, lors de la cérémonie de clôture de l’Exposition universelle de Milan.

Samedi, lors de la cérémonie de clôture de l’Exposition universelle de Milan. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi soir, à minuit, le rideau est tombé sur l’Exposition universelle de Milan. Avec un peu plus de 20 millions de visiteurs – seuil en dessous duquel la manifestation aurait été perçue comme un échec cuisant – la foire planétaire consacrée à l’alimentation fut finalement une réussite. Elle l’est d’ailleurs d’autant plus au vu de la naissance tourmentée de la manifestation italienne. Scandales de corruption, arrestations des plus hauts dirigeants et retard des travaux avaient fait craindre le pire.

Quelques semaines avant l’inauguration, la presse italienne évaluait à 50% le nombre des pavillons qui ne seraient pas terminés à l’heure H et prédisait une affluence ridicule. Mais si les premiers visiteurs ont essuyé les plâtres et croisé des peintres dans les allées, le génie de l’improvisation transalpine a permis d’être, presque, prêt à temps. Le bouche-à-oreille a fait le reste.

Affluence en hausse croissante

Alors que les premiers mois ont enregistré une faible participation du public, l’affluence n’a cessé d’augmenter. Au cours des dernières semaines, l’attente pour visiter les pavillons japonais ou italien dépassait, par exemple, les quatre heures. Sur les six mois de la manifestation, les hôtels milanais ont enregistré 35% de remplissage de plus que l’année précédente.

Si l’expo a coûté 3,2 milliards d’euros (divisés entre financements publics et privés), il est prévu qu’elle apporte sur dix ans – depuis le début des travaux jusqu’à la fin de ses effets positifs – quelque 10 milliards supplémentaires au PIB italien. Car l’Exposition universelle est une foire commerciale qui ne dit pas son nom.

Quelque 16 000 événements «business to business» ont mis en contact vendeurs et acquéreurs du monde entier. Ainsi, le consortium du parmesan «grana padano» a augmenté ses exportations de 9%, un producteur de maïs noir lombard a séduit un brasseur chinois, un fabriquant de pâtes des Abruzzes a vendu ses produits ve gan (non issus des animaux ou de leur exploitation) aux Indiens…

Fructueuse vitrine du «made in Italy», l’Expo est devenue dans la bouche de Matteo Renzi une métaphore de la renaissance économique de la Péninsule.

Un héritage contesté

Mais l’Expo n’était pas qu’une affaire d’argent. Son thème, «nourrir la planète, énergie pour la vie», a mobilisé les puissants du monde sur la question du «droit fondamental à une alimentation saine». De Vladimir Poutine à Angela Merkel en passant par François Hollande ou David Cameron, 57 chefs d’Etat ont visité le site et ont signé la «Charte de Milan» sur l’alimentation qui a été remise au secrétaire des Nations Unies, Ban Ki-moon.

L’héritage de l’Expo ne fait toutefois pas l’unanimité. Pour Michel Roy, secrétaire de Caritas international, «la charte n’évoque pas les problèmes de la spéculation financière, de l’accaparement des terres, des OGM et de la biodiversité».

Hier, Dubaï a repris le relais, puisqu’elle organisera l’Expo de 2020 dont le thème sera «Connecter les esprits».

Créé: 01.11.2015, 22h17

Articles en relation

Clap de fin pour l'Expo de Milan

Italie L'Exposition universelle de Milan, consacrée à l'alimentation avec le thème «Nourrir la planète, énergie pour la vie», a fermé ses portes officiellement samedi soir. Plus...

Burkhalter: «Chacun est responsable de sa consommation»

Expo de Milan Avant que l'Exposition de Milan ferme définitivement ses portes samedi, le conseiller fédéral lui a rendu une dernière visite. Plus...

Un magazine décerne un prix au pavillon suisse

Milan «Exhibitor» estime que c'est l'installation helvétique qui offre la meilleure interprétation de l'Expo de Milan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...