Création d’une «Union économique eurasiatique»

Ex-URSSLa Russie a signé avec le Bélarus et le Kazakhstan la création d’une Union économique eurasiatique. L’Arménie et le Kirghizstan devraient la rejoindre. Mais pas l'Ukraine.

les présidents russe Vladimir Poutine, bélarusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev.

les présidents russe Vladimir Poutine, bélarusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Russie a signé jeudi avec le Bélarus et le Kazakhstan un accord sur la création d’une Union économique eurasiatique, destinée à renforcer l’intégration entre ces trois ex-républiques soviétiques déjà liées au sein d’une Union douanière.

Le document a été signé par les présidents russe Vladimir Poutine, bélarusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev à Astana, la capitale du Kazakhstan. "Cette union est économique et ne touche pas à la souveraineté des Etats participants", a souligné après la signature M. Nazarbaïev.

Lancée le 1er janvier 2015, elle doit favoriser une intégration plus étroite de ces pays déjà liés depuis 2010 au sein d’une Union douanière. L’Arménie et le Kirghizstan, deux autres ex-républiques soviétiques, ont annoncé leur intention de rejoindre cette union d’ici à la fin de l’année.

En revanche, le président russe a dû se résoudre à ne pas y voir participer l’Ukraine, un pays de 46 millions d’habitants doté d’un réel potentiel industriel plongé dans une crise sans précédent depuis fin novembre et le refus du président Viktor Ianoukovitch, déchu depuis, de signer un accord d’association avec l’UE.

Le nouveau président ukrainien, le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko élu dimanche, a d’ores et déjà annoncé que son cap serait une entrée à terme de l’Ukraine dans l’Union européenne, allant ainsi à l’encontre des ambitions de Moscou qui avait tenté fin 2013 de faire miroiter à Kiev des avantages économiques si elle restait dans son orbite et entrait dans l’Union douanière. (afp/nxp)

Créé: 29.05.2014, 11h22

Articles en relation

Poutine rappelle ses troupes, mais l'OTAN est sceptique

Ukraine Vladimir Poutine a ordonné aux forces russes qui ont participé à des manoeuvres près de la frontière ukrainienne de regagner leurs bases d'attache. L'OTAN n'a toutefois constaté aucun mouvement de retrait. Plus...

Poutine est prêt à couper le gaz à l'Europe si Kiev ne paie pas

Ukraine Le président russe Vladimir Poutine s'est dit prêt à couper les livraisons de gaz à l'Europe via l'Ukraine si Kiev ne paie pas sa facture. Washington menace la Russie de nouvelles sanctions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.