Credit Suisse écope d'une amende de 135 millions

Etats-UnisCredit Suisse devra payer une amende de 135 millions de dollars aux Etats-Unis dans le cadre d'une enquête sur des pratiques dans le domaine des devises.

Credit Suisse à New York.

Credit Suisse à New York. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans un communiqué diffusé lundi soir, la grande banque a confirmé la conclusion d'un accord avec le régulateur des services financiers de New York (DFS). Elle s'est engagée à payer un montant d'environ 135 millions de dollars avant impôts (environ autant de francs suisses), somme qui sera comptabilisée au quatrième trimestre.

L'accord règle l'ensemble des reproches que la DFS (Department of Financial Services New York State) adressait à la banque aux deux voiles à propos de transactions sur devises par téléphone et de mandats électroniques pour la période de 2008 à 2015.

Manipulation des cours

La DFS reprochait à des courtiers en devises de la banque d'avoir trompé des clients et d'avoir manipulé les cours. L'accord est basé sur une enquête de la DFS qui a constaté que les pratiques de la banque étaient «illégales, pas sûres et pas solides» durant la période de 2008 à 2015 au moins.

L'accord n'implique pas la reconnaissance de comportement fautif. Dans son communiqué, la banque se dit satisfaite que cette affaire soit désormais réglée. En plus de l'amende, Credit Suisse a accepté de renforcer ses contrôles et directives et de confier à un conseiller la surveillance des nouvelles pratiques durant au moins un an. (ats/nxp)

Créé: 13.11.2017, 21h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.