Credit Suisse externalise des informaticiens

SuisseL'établissement va confier une partie de ses informaticiens à un sous-traitant indien. Ceux qui refusent seront virés.

Les informaticiens du Credit Suisse ne savent pas encore à quelle sauce ils seront mangés en Inde.

Les informaticiens du Credit Suisse ne savent pas encore à quelle sauce ils seront mangés en Inde. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Credit Suisse compte externaliser des postes d'informaticiens à la société indienne HCL Technologies Ltd. Un courrier a été envoyé aux principaux concernés la semaine passée, explique le site InsiderParadeplatz qui en publie un exemplaire.

Les employés ont dû accepter de voir leurs données personnelles être transmises chez le fournisseur de services informatiques indien en vue d'un futur poste. Aucune plainte ou réclamation ne peut être déposée, comme l'a précisé l'établissement.

C'est le transfert ou la porte

Les informaticiens devraient recevoir une offre d'emploi de la part de HCL à la première semaine de juin. Ils auront ensuite deux semaines pour donner leur réponse, soit le 23 juin.

Les collaborateurs qui ne répondent pas ou refusent d'être transférés chez HCL devront prendre la porte, comme indiqué lors d'une présentation. Le transfert des informaticiens est prévu au 1er juillet. Credit Suisse n'a pas commenté l'information.

L'externalisation concerne la division International Wealth Management (IWM), les activités suisses de la banque disposant de leur propre service informatique. Elle devait voir le transfert de 39 postes, tous établis en Suisse. On ne connaît pas encore les conditions salariales proposées à cette occasion mais Credit Suisse a précisé que des «conditions comparables pour au moins 12 mois» étaient garanties.

(nxp)

Créé: 30.05.2017, 11h30

Articles en relation

Credit Suisse amendé pour blanchiment d'argent

Scandale 1MDB Credit Suisse a écopé d'une amende de 700'000 dollars de Singapour pour violation des lois sur le blanchiment d'argent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.