Credit Suisse sauve les meubles

BourseLes coûts liés à l'entrée en Bourse annulée de Credit Suisse se monteront finalement à moins de 10 millions de francs.

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'annulation de l'entrée en Bourse de l'unité chapeautant les affaires helvétiques de Credit Suisse a coûté moins de 10 millions de francs à l'établissement zurichois. Dans l'ensemble, les coûts liés à la création de cette entité ont atteint 200 millions l'an dernier.

L'opération s'est de toute manière révélée coûteuse, a confié Thomas Gottstein, le directeur de Credit Suisse (Suisse), dans une interview publiée dimanche par la SonntagsZeitung. La fondation de cette unité a été imposée par le régulateur, le numéro deux bancaire helvétique étant considéré comme constituant une banque systémique, trop grande pour faire faillite.

L'entrée en Bourse de l'unité helvétique devait à l'origine permettre à Credit Suisse d'étoffer sa base de capitaux propres. Mais le mois dernier, la banque a préféré opter pour une augmentation de capital. «Maintenir les affaires suisses au sein du groupe comporte aussi de clairs avantages. Il nous est par exemple plus simple de procéder à des acquisitions», explique Thomas Gottstein.

L'abandon des travaux pour l'entrée en Bourse n'a pas démotivé les collaborateurs de Thomas Gottstein, mais «un besoin d'explications s'est fait sentir». Le responsable se dit lui-même convaincu que l'opération aurait connu un beau succès. «Mais je soutiens à 100% la décision de renoncer à l'entrée en Bourse».

Conforme à la volonté des actionnaires

Celle-ci est conforme aux souhaits des actionnaires, lesquels privilégient une augmentation du capital-actions de Credit Suisse à une entrée en Bourse des affaires helvétiques, de l'avis de Thomas Gottstein. L'établissement en a discuté avec plus de 800 de ses propriétaires. (ats/nxp)

Créé: 07.05.2017, 11h32

Articles en relation

Credit Suisse versera 400 millions de dollars

Crise des subprimes La banque a passé un accord avec un régulateur américain, qui l'accusait d'avoir vendu délibérément des produits financiers risqués entre 2005 et 2007. Plus...

Credit Suisse publie ses comptes remaniés

Banque La banque a publié des comptes retraités suite à la réorganisation de sa banque universelle suisse (SUB) et de sa division Asie Pacifique. Plus...

Les bonus de Credit Suisse font des vagues

Banque Certains actionnaires ne veulent pas des 26 millions que la direction de l'établissement souhaite se partager. Plus...

Credit Suisse affiche sa «tolérance zéro»

Fraude fiscale Au coeur d'une enquête internationale pour évasion fiscale, le Credit Suisse se lance dans une campagne de publicité afin de faire le point sur sa politique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...