Credit Suisse a sept jours pour payer 1,8 milliard

AmendeLa banque helvétique a été condamnée aux Etats-Unis après avoir plaidé coupable d’évasion fiscale le 19 mai dernier.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Credit Suisse a jusqu’au 28 novembre pour payer 1,8 millliard de dollars aux Etats-Unis, après avoir été condamné ce vendredi par une juge fédérale dans une affaire d’évasion fiscale. La deuxième banque helvétique avait plaidé coupable le 19 mai. Selon l’accord conclu à l’époque avec le Département américain de la justice (DOJ) et qui porte sur un montant total de 2,6 milliards de dollars, le Credit Suisse ne peut pas faire appel de cette somme. James Cole, le numéro 2 du DOJ, s’est réjoui du verdict.

«Avec sa condamnation et le paiement de 2,6 milliards de dollars en amendes et remboursement, Credit Suisse a dû rendre des comptes pour avoir aidé les contribuables américains à faire de l’évasion fiscale», a-t-il déclaré. «A l’heure où nous étendons nos enquêtes offshore, non seulement en Suisse, mais dans le monde entier, le message aux banques qui font ce genre de crimes est clair: dénoncez-vous, acceptez la responsabilité de vos actions passées et aidez-nous à poursuivre les contribuables américains qui en ont bénéficié.» Ce verdict «est un autre exemple de ce qui arrive à ceux qui aident les contribuables à faire de l’évasion fiscale», a pour sa part déclaré John Koskinen, le patron du fisc américain (IRS).

Une année compliquée

Du côté de Credit Suisse, on insiste sur la nécessité de tourner une page aux Etats-Unis au terme d’une année compliquée pour la banque sur le plan juridique. «Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le Département américain de la justice pour régler cette affaire», affirme Patrick Friedli, l’un des porte-parole du Credit Suisse. «La résolution complète de cette dernière est une avancée essentielle pour nous», poursuit ce dernier.

Ce verdict clôt une semaine chargée dans le contexte du conflit fiscal entre la Suisse et les Etats-Unis. La semaine dernière, M.D., un banquier suisse à la retraite, a été inculpé à New York pour avoir aidé des clients américains à faire de l’évasion fiscale. Et mardi, Peter Canale, un ancien client de la banque Wegelin, a été arrêté à son domicile dans le Kentucky. Il est accusé d’avoir caché plusieurs centaines de milliers de dollars en Suisse. Le mois prochain, deux anciens banquiers de Credit Suisse, qui ont plaidé coupable de complot pour faire de l’évasion fiscale, seront fixés sur leur sort dans un tribunal fédéral. Ils risquent jusqu’à cinq ans de prison.

Créé: 21.11.2014, 22h45

Articles en relation

Credit Suisse: la justice US valide l'amende de 2,6 milliards

conflit fiscal La justice a validé l'amende record de 2,6 milliards de dollars (2,2 milliards de francs) infligée au Credit Suisse. Plus...

«Les banques doivent dénoncer la fraude fiscale»

Standards internationaux Pascal Saint-Amans, de l’OCDE, éprouve de l’admiration pour les efforts du gouvernement, du parlement et des citoyens suisses. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.