Crise de la dette: Tsipras attend une bonne nouvelle

GrèceL'économie grecque montre les signes naissants d'un retour à la croissance, selon le premier ministre.

Alexis Tsipras: «Toutes les statistiques montrent non seulement que les revenus se portent bien, mais aussi que nous sommes entrés dans un cycle de croissance positive à partir du troisième trimestre 2016.»

Alexis Tsipras: «Toutes les statistiques montrent non seulement que les revenus se portent bien, mais aussi que nous sommes entrés dans un cycle de croissance positive à partir du troisième trimestre 2016.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a déclaré mercredi qu'il s'attendait d'ici à la fin de l'année à une annonce «positive» sur les discussions relatives à un allègement de la dette grecque.

«D'ici la fin de cette année, nous prévoyons une nouvelle positive sur ce front», a-t-il dit lors d'un débat au Parlement.

La dette grecque représente 176% du produit intérieur brut. Dans le cadre de la mise en oeuvre du troisième plan de renflouement des finances grecques, les créanciers d'Athènes ont accepté de discuter d'un allègement de ce fardeau.

Vendredi dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a estimé que la Grèce avait besoin d'un allègement substantiel de sa dette pour pouvoir en supporter durablement le poids et pour replacer l'économie du pays sur le chemin de la croissance.

Allégement nécessaire

«Il n'est pas possible de supposer que la Grèce peut tout simplement sortir de son problème d'endettement. Un nouvel allègement de la dette est nécessaire pour qu'elle soit viable», note le FMI dans sa «revue annuelle», distincte des négociations en cours sur la mise en place du dernier plan de sauvetage en date.

L'économie grecque, qui a perdu près d'un quart de sa production au cours des six dernières années, montre les signes naissants d'un retour à la croissance, a par ailleurs estimé Tsipras.

«Toutes les statistiques montrent non seulement que les revenus se portent bien, mais aussi que nous sommes entrés dans un cycle de croissance positive à partir du troisième trimestre 2016», a-t-il dit. «Pour 2017, nous nous attendons à une croissance approchant les 3%.» (ats/nxp)

Créé: 28.09.2016, 11h02

Articles en relation

Emmenée par Tsipras, l'UE du sud s'est réunie

Athènes Les dirigeants des pays du sud européen, majoritairement de gauche, se sont réunis à Athènes. Ce qui a agacé Berlin. Plus...

Tsipras offre un gilet de sauvetage à Ban Ki-moon

Crise des migrants Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a offert samedi à Ban Ki-moon un gilet de sauvetage ramassé, comme des milliers d'autres, sur les côtes grecques. Plus...

«Athènes fera son retour sur les marchés en 2017»

Grèce Depuis 2010, le pays n'a plus accès aux marchés. Une situation qui devrait changer, selon le premier ministre Alexis Tsipras. Plus...

Tsipras veut «dialoguer» avec les agriculteurs

Grèce Le premier ministre grec tend la main aux agriculteurs, une des corporations les plus mécontentes des réformes à venir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.