La crise à Hong Kong affecte l'horlogerie suisse

MarchésLe secteur horloger helvétique ressent les effets des manifs pro-démocratie qui se déroulent dans l'ancienne colonie britannique.

L'ancienne colonie britannique, secouée depuis cet été par les manifestations pro-démocratie, a accusé une chute de 29,7% sur un an.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les exportations horlogères suisses ont franchi la barre des 2 milliards de francs en octobre, grâce à une croissance de 1,5% par rapport au mois correspondant de l'an dernier. La progression générale a cependant été freinée par la baisse très marquée qu'a connue Hong Kong, le marché le plus important.

L'ancienne colonie britannique, secouée depuis cet été par les manifestations pro-démocratie, a accusé une chute de 29,7% sur un an. «Cette baisse au niveau des exportations horlogères est plus en phase avec la situation effective du marché local que lors des mois précédents», écrit mardi la Fédération horlogère suisse (FH).

Elle ampute de 5 points la croissance totale des envois de garde-temps: hors Hong Kong, la progression s'est établie à 6,5%, met en exergue la faîtière.

Les autres principaux marchés ont affiché une croissance soutenue. Les Etats-Unis ( 9,5%) et la Chine ( 17,6%) sont respectivement premier et deuxième destination des montres suisses, devant Hong Kong, durant le mois d'octobre.

Le Japon ( 11,3%) a également augmenté. En Europe ( 8,3%), le Royaume-Uni ( 12,9%) est resté bien orienté et la France ( 24,2%) a continué d'afficher un fort redressement, selon la FH.

Volumes en baisse

Malgré la hausse en valeur des exportations horlogères, les volumes totaux ont pour leur part continué à se replier (-10,5%) à l'image des mois précédents.

Les montres de moins de 3000 francs (prix export) ont vu leur valeur diminuer de 4,6% et leur nombre de pièces de 11,5% en octobre, soit 225'000 unités de moins qu'une année auparavant. Au-dessus de 3000 francs, le chiffre d'affaires à l'exportation a enregistré une progression de 5,6%.

Tout en tenant compte de l'affaissement de Hong Kong, l'avancée des exportations horlogères du mois d'octobre représente une «bonne surprise», car la base de comparaison était élevée, écrit la banque cantonale de Zurich (ZKB).

Beaucoup de nouvelles négatives ont d'ores et déjà été intégrées, selon l'établissement bancaire, qui relève que Swatch fait des efforts en termes de contrôle des coûts. Par ailleurs le développement du conflit commercial sino-américain pourrait commencer à se détendre.

A la Bourse, la porteur Swatch a fini en hausse de 0,77% à 276,2 francs et la nominative Richemont de 0,4% à 78,08 francs, dans un SMI qui a gagné 0,18%. (ats/nxp)

Créé: 19.11.2019, 19h02

Articles en relation

L'horlogerie un peu plus pessimiste pour 2019

Suisse L'évolution positive des exportations devrait se poursuivre en 2019, mais sur un rythme moins soutenu selon des analystes. Plus...

Le siège d'une uni se poursuit à Hong Kong

Asie Le campus de l'Université polytechnique de Hong Kong était toujours en état de siège mardi soir. Des dizaines de manifestants ont bravé les appels à se rendre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.