Passer au contenu principal

Un cul-de-sac en droit fiscal menace la Suisse

La possibilité de maintenir le secret bancaire en Suisse inspire de grands doutes à Me Xavier Oberson, professeur à l’Université de Genève.

Me Xavier Oberson, professeur à l’Université de Genève.
Me Xavier Oberson, professeur à l’Université de Genève.
DR

A l’occasion de la troisième conférence annuelle «Academy & Finance», organisée ce jeudi et demain au Grand Hôtel Kempinski de Genève par le quotidien vaudois L’Agefi, Me Xaxier Oberson, professeur de droit fiscal suisse et international à l’Université de Genève, nous a confié ses grands doutes sur la possibilité de maintenir un secret bancaire en Suisse pour des clients contribuables en Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.