Passer au contenu principal

AllemagneDaimler soupçonné d'avoir truqué des moteurs diesel

Le gouvernement allemand a demandé lundi des explications à la maison-mère de Mercedes.

Dieter Zetsche, le CEO de Daimler, arrive au ministère des Transports à Berlin, ce 28 mai 2018.
Dieter Zetsche, le CEO de Daimler, arrive au ministère des Transports à Berlin, ce 28 mai 2018.
AFP

Le constructeur est soupçonné d'avoir équipé certains de ses modèles diesel de logiciels capables de fausser les niveaux d'émissions, comme l'avait fait son compatriote Volkswagen.

L'agence fédérale de l'automobile KBA avait ordonné la semaine dernière le rappel de près de 5000 Mercedes Vito, affirmant avoir repéré de tels logiciels, ce que Daimler conteste.

«Nous allons lancer un échange approfondi sur ces sujets techniques complexes, avec le but d'identifier le nombre de véhicules concernés», a déclaré le ministre des Transports, Andreas Scheuer, après une rencontre avec le patron de Daimler, Dieter Zetsche.

Les résultats de cette enquête devraient être disponibles d'ici deux semaines, a précisé M. Scheuer.

Logiciels

Si le diagnostic de la KBA se confirmait, Daimler serait à son tour directement éclaboussé par le scandale des moteurs diesel truqués, qui a éclaté en septembre 2015.

Volkswagen avait alors admis l'utilisation de logiciels capables de fausser les résultats des tests d'émission, dissimulant le niveau réel de la pollution aux oxydes d'azote (NOx), qui favorisent les maladies respiratoires et cardiovasculaires.

Si Daimler est déjà visé dans ce dossier par une enquête du parquet de Stuttgart, la KBA n'avait jusqu'à présent pas identifié de logiciels suspects.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.