Daimler soupçonné d'avoir truqué des moteurs diesel

AllemagneLe gouvernement allemand a demandé lundi des explications à la maison-mère de Mercedes.

Dieter Zetsche, le CEO de Daimler, arrive au ministère des Transports à Berlin, ce 28 mai 2018.

Dieter Zetsche, le CEO de Daimler, arrive au ministère des Transports à Berlin, ce 28 mai 2018. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le constructeur est soupçonné d'avoir équipé certains de ses modèles diesel de logiciels capables de fausser les niveaux d'émissions, comme l'avait fait son compatriote Volkswagen.

L'agence fédérale de l'automobile KBA avait ordonné la semaine dernière le rappel de près de 5000 Mercedes Vito, affirmant avoir repéré de tels logiciels, ce que Daimler conteste.

«Nous allons lancer un échange approfondi sur ces sujets techniques complexes, avec le but d'identifier le nombre de véhicules concernés», a déclaré le ministre des Transports, Andreas Scheuer, après une rencontre avec le patron de Daimler, Dieter Zetsche.

Les résultats de cette enquête devraient être disponibles d'ici deux semaines, a précisé M. Scheuer.

Logiciels

Si le diagnostic de la KBA se confirmait, Daimler serait à son tour directement éclaboussé par le scandale des moteurs diesel truqués, qui a éclaté en septembre 2015.

Volkswagen avait alors admis l'utilisation de logiciels capables de fausser les résultats des tests d'émission, dissimulant le niveau réel de la pollution aux oxydes d'azote (NOx), qui favorisent les maladies respiratoires et cardiovasculaires.

Si Daimler est déjà visé dans ce dossier par une enquête du parquet de Stuttgart, la KBA n'avait jusqu'à présent pas identifié de logiciels suspects. (ats/nxp)

Créé: 28.05.2018, 13h32

Articles en relation

Scandale du diesel: des perquisitions chez VW

Allemagne Une nouvelle enquête a été ouverte par le parquet allemand sur des soupçons de manipulations de marché de la part de Volkswagen. Plus...

Pour le patron de «VW», le diesel n'est pas «mort»

Automobile Lors d'une conférence de presse à Berlin, Mathias Müller s'est dit convaincu d'une «renaissance» du diesel. Plus...

Le déclin du diesel se confirme à Genève

Salon de l'auto L'industrie automobile prend acte prudemment du déclin du diesel en Europe et réagit avec prudence aux menaces de guerre commerciale du président américain Donald Trump. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.