Daniel Vasella passe à la concurrence aux USA

PharmaL'ex-patron de Novartis quitte la Suisse pour les USA pour entrer au conseil d'administration de XBiotech, au Texas, une pharma concurrente du géant bâlois. But: aider au lancement d'un médicament contre le cancer.

Daniel Vasella, peu avant son départ de Novartis en janvier 2013.

Daniel Vasella, peu avant son départ de Novartis en janvier 2013. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ancien président du conseil d'administration de Novartis jusqu'en février 2013, Daniel Vasella s'est trouvé un nouveau poste. En effet, l'homme d'affaires, encore président d'honneur du géant bâlois, prendra la destination d'Austin, au Texas. Il entrera au conseil d'administration d'une start-up active dans la pharma, XBiotech, révèle mercredi 5 novembre le Tages-Anzeiger.

«Nous souhaitons une cordiale bienvenue à Daniel Vasella au sein de notre conseil d'administration», se félicite le directeur de la start-up texane John Simard. «Le Dr Vasella nous aidera à promouvoir la commercialisation de nos produits», ajoute-t-il, dans un communiqué diffusé lundi soir. Le Suisse recevra chaque année et comme chacun des administrateurs des options d'achat de la part de l'entreprise

Daniel Vasella, 61 ans, n'est par ailleurs pas le seul Suisse à travailler pour la firme texane. Le prix Nobel (et ancien membre du conseil d'administration de Novartis) Rolf Zinkernagel ainsi qu'un chercheur de l'hôpital de Zurich travaillent déjà depuis plusieurs années pour l'entreprise.

Nouveau médicament

XBiotech prépare en ce moment à une nouvelle thérapie contre le cancer qui doit permettre de prolonger la vie des patients de 50%. Et devrait lancer l'an prochain un nouveau médicament. L'entreprise texane doit également entrer en bourse cette année encore. Elle espère lever plus de 100 millions de dollars (96,3 millions de francs).

La firme américaine, encore jeune et active dans le domaine de l'oncologie, les thérapies contre des agents résistants aux antibiotiques, les maladies cardiaques et circulatoires, la dermatologie et le diabète de type 2, n'a pas encore le poids du géant bâlois. Mais sur certains produits, elle est néanmoins en concurrence directe avec Novartis, note encore le Tagi.

Vasella, au cœur du scandale

Daniel Vasella avait été au centre d'un scandale après l'annonce de son retrait en février 2013. Le public avait alors découvert qu'il recevrait une prime de 72 millions de francs sur six ans pour ne pas passer à la concurrence.

Il avait finalement renoncé à cette somme, se contentant de cinq millions et d'une compensation annuelle d'au moins 250'000 francs. La polémique créée par ce parachute doré aurait influencé le vote sur l'initiative Minder, acceptée par le peuple un mois plus tard.

Diaporama - Les années de Daniel Vasella à la tête de Novartis

Créé: 05.11.2014, 11h26

Galerie photo

Daniel Vasella face aux actionnaires de Novartis

Daniel Vasella face aux actionnaires de Novartis Les actionnaires de Novartis se réunissent vendredi 22 février 2013 à Bâle en assemblée générale.

Articles en relation

Daniel Vasella perd à nouveau contre Erwin Kessler

Tribunal fédéral Le défenseur de la cause animale affirmait que Novartis et son ex-patron commettaient des «crimes de masse» contre les animaux de laboratoire. C'est un second revers tant pour Daniel Vasella que pour le groupe bâlois. Plus...

Vasella a réglé son ardoise envers les Jeunes socialistes

Décision judiciaire L'ex-PDG de Novartis s'est acquitté de la somme de 22'640,20 francs due au titre de frais de justice et dépens. Il avait été débouté par le TF. La Jeunesse socialiste l'avait présenté presque nu dans un photomontage électoral. Plus...

Novartis va changer son système de bonifications

Pharma Novartis tire les leçons de l'affaire liée au départ du président Daniel Vasella. Plus...

Daniel Vasella défend son bonus de départ initial

Novartis L'ancien président de Novartis estime que l'indemnité de 72 millions de francs proposée en premier lieu était justifiée au regard des rendements qu'il avait généré. Plus...

Le patron de Novartis défend les indemnités de Vasella

NZZ am Sonntag Les 4,9 millions de francs alloués à l'ancien président de Novartis Daniel Vasella pour les services rendus durant 8 mois correspondent au «prix du marché» pour des leaders de son calibre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.