David Malpass à la tête de la Banque mondiale

Etats-UnisL'Américain David Malpass a été officiellement nommé président de la Banque mondiale (BM).

L'Américain David Malpass est surtout connu pour être un critique de la Banque Mondiale.

L'Américain David Malpass est surtout connu pour être un critique de la Banque Mondiale. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Américain David Malpass a été officiellement --et sans surprise-- nommé président de la Banque mondiale et prendra ses fonctions mardi pour un mandat de cinq ans, a indiqué vendredi l'institution de développement dans un communiqué.

David Malpass, 63 ans, un fidèle soutien du président Donald Trump jusqu'ici sous-secrétaire au Trésor américain en charge des affaires internationales, a été «unanimement sélectionné» par le conseil d'administration de la Banque mondiale, dit le communiqué.

Une règle tacite veut que la direction de l'institution revienne à un Américain et celle du Fonds monétaire international (FMI) à un Européen.

David Malpass était le seul candidat présenté et sa nomination ne faisait aucun doute. Il remplace Jim Yong Kim. Ce dernier avait créé la surprise en janvier en annonçant sa démission alors que son second mandat devait le mener jusqu'en 2022 à la tête de la banque.

David Malpass n'a pas hésité à critiquer publiquement, en 2017, les institutions internationales, les jugeant dépensières, «pas très efficaces» et «souvent corrompues dans leurs pratiques de prêts», faisant craindre qu'il ne soit pas la personne idoine pour diriger l'une de ces institutions.

Plus récemment, interrogé sur ses priorités s'il devait diriger la banque, David Malpass avait indiqué qu'il voulait recentrer l'institution sur «le coeur de sa mission» en sortant de la pauvreté les pays les plus pauvres et en réduisant l'accès aux prêts de pays plus développés comme la Chine.

La Banque mondiale, fondée en même temps que le FMI en 1944 lors de la conférence de Bretton Woods, a pour mission de réduire la pauvreté dans le monde en finançant des projets de développement. (afp/nxp)

Créé: 05.04.2019, 18h41

Articles en relation

Un critique de la Banque mondiale bientôt à sa tête

Etats-Unis L'administration Trump a informé les pays du G7 avoir choisi David Malpass comme candidat à la tête de la Banque mondiale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.