Passer au contenu principal

Une décision d’Ueli Maurer est attaquée en justice

Le duel entre le préposé fédéral à la protection des données et le Département fédéral des finances se durcit encore.

Les deux hommes ne parviennent pas à s’entendre sur un point crucial: les droits d’employés de banque lorsque leurs noms figurent parmi des données transférées à l’étranger, et plus particulièrement aux États-Unis, dans le cadre d’un processus d’assistance administrative fiscale ne les concernant pas.
Les deux hommes ne parviennent pas à s’entendre sur un point crucial: les droits d’employés de banque lorsque leurs noms figurent parmi des données transférées à l’étranger, et plus particulièrement aux États-Unis, dans le cadre d’un processus d’assistance administrative fiscale ne les concernant pas.
DR

Depuis près d’un an, les hostilités se renforcent entre le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT), Adrian Lobsinger, et le Département fédéral des finances (DFF), dirigé par Ueli Maurer. Les deux hommes ne parviennent pas à s’entendre sur un point crucial: les droits d’employés de banque lorsque leurs noms figurent parmi des données transférées à l’étranger, et plus particulièrement aux États-Unis, dans le cadre d’un processus d’assistance administrative fiscale ne les concernant pas.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.