Bénéfice de CS chargé par les frais judiciaires

Etats-UnisLe bénéfice avant impôts de Credit Suisse sera grevé d'environ 76 millions de francs en raison de procédures judiciaires aux Etats-Unis

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Credit Suisse a rendu public vendredi une dépense extraordinaire pour le 3e trimestre 2017. Le bénéfice avant impôts sera grevé d'environ 79,5 millions de dollars (environ 76 millions de francs) en raison de procédures judiciaires aux Etats-Unis.

Selon un communiqué de Credit Suisse diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi, l'accord concerne la vente de produits structurés lors de la dernière crise financière. Les plaintes ont trait à 19 certificats passés auprès de l'assureur américain Massachusetts Mutual Life Insurance.

Cette dépense extraordinaire a été enregistrée au troisième trimestre 2017. Interrogée par l'ats, une porte-parole de la banque n'a pas souhaité s'exprimer sur le montant des réserves prévues à cet effet. (ats/nxp)

Créé: 15.09.2017, 02h44

Articles en relation

Credit Suisse ne fera plus affaire avec Maduro

Venezuela La banque helvétique a interdit à ses traders d'effectuer des transactions relatives à la dette du Venezuela. Plus...

Décès de l'ancien patron de Credit Suisse

Economie Heinz Wuffli est décédé vendredi dernier. A la fin des années 70, il avait été éclaboussé par le Scandale de Chiasso. Plus...

Credit Suisse et UBS pas logés à la même enseigne

Bourse suisse Les deux grandes banques ont vécu des destins contrastés vendredi à la Bourse suisse à l'occasion de la publication de leurs résultats trimestriels. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.