Qui détient les plus grandes réserves d'or?

Valeur refuge L'affaiblissement de l'euro et du dollar met l'or en vedette. La Suisse pointe à la 7ème place du classement des banques centrales et institutions qui conservent le plus de métal jaune dans leurs coffres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le cadre de sa politique monétaire non conventionnelle, dite «quantitative easing», la Réserve fédérale imprime des dollars en abondance pour acheter de la dette américaine.

Son objectif, largement contesté : stimuler l’économie des États-Unis. En Europe, la Banque centrale européenne (BCE) suit les traces de son homologue américain en rachetant de la dette de la zone euro.

C’est dans un mouvement de défiance que les deux devises s’affaiblissent. Il devient dès lors difficile pour elles d’assumer leur statut de monnaies de réserve mondiales.

Plus de 1700 dollars l'once

L’or, qui atteint actuellement des sommets (plus de 1700 dollars l’once), s’impose de plus en plus comme un substitut. Méfiants des politiques de la Fed et de la BCE, les investisseurs privés et les banques centrales considèrent de plus en plus les métaux précieux comme une valeur refuge.

Selon les chiffres du World Gold Council de septembre 2012, la banque centrale des États-Unis détient la plus grande réserve d’or au monde, soit 8’133 tonnes. La Suisse, elle, arrive en 7ème position avec 1’040 tonnes (voir galerie photos).

De son côté, l’Espagne, 20ème, a vu ses réserves fondre de 523 à 281 tonnes d’or, entre 2005 et 2007. En tout, les banques centrales mondiales dont les avoirs sont connus détiennent dans leurs coffres près de 31 359 tonnes d'or. Les réserves de la zone euro, la BCE incluse, atteignent 10 787 tonnes de métal jaune.

D’après les données du World Gold Council, les achats de cette monnaie métallique devraient encore s’accélérer au deuxième semestre 2012.

Créé: 28.09.2012, 07h33

Articles en relation

La BNS fait baisser le coût des emprunts dans la zone euro

Analyse Les achats massifs d’obligations d’Etats par la Banque nationale suisse ont une forte influence sur le coût des emprunts, estime mardi une étude de l’agence de notation Standard & Poor’s. Plus...

La BNS abaisse à son tour ses prévisions de croissance pour 2012

Politique monétaire Au vu du ralentissement de l'économie au 2e trimestre, la Banque nationale suisse (BNS) abaisse à son tour sa prévision de croissance pour 2012 à 1%. L'environnement international défavorable a pesé sur l'économie suisse. Plus...

Il y un an, la BNS introduisait le taux plancher

Politique monétaire Depuis un an 1 euro vaut en permanence 1,20 franc. Même si l'institut d'émission a dû intervenir massivement pour défendre la mesure, l'heure de sa levée est loin d'avoir sonné. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.