Passer au contenu principal

BanquesDeux firmes d'UBS règlent un litige aux Etats-Unis

UBS Willow Management et UBS Fund Advisor ont conclu un accord avec le gendarme américain des marchés (SEC).

Le montant de l'entente atteint 17,5 millions de dollars (16,7 millions de francs). De cette somme, 13 millions de dollars seront reversés aux investisseurs lésés, assure la SEC dans un communiqué diffusé lundi soir.

Les autorités américaines reprochent à UBS Willow Management d'avoir occulté à leurs clients des changements de stratégie opérés en 2008, ainsi que des risques liés à ces changements, et à UBS Fund Advisor d'avoir été au courant de ces informations et de ne pas les avoir communiquées aux investisseurs.

«Les conseillers doivent fournir aux investisseurs des informations détaillées sur la stratégie d'investissement des fonds», a déclaré Julie M. Riewe, responsable de l'unité Gestion d'actifs de la SEC, citée dans le communiqué. En l'occurrence, UBS Willow Management a changé sa stratégie à 180 degrés, en omettant d'en informer «de manière adéquate» ses clients.

Les deux firmes de conseil d'UBS n'ont ni admis, ni rejeté les accusations, mais ont accepté de payer un total de 17,5 millions de dollars pour régler l'affaire, dont 3 millions d'amende.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.