Le directeur suisse de Julius Bär quitte son poste

RéorganisationBarend Fruithof quitte la banque une année seulement après y avoir été nommé. Il aurait fait de l'ombre au grand patron.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Officiellement, Barend Fruithof, membre de la direction générale de la banque Julius Bär et responsable des affaires en Suisse, va être remplacé au 1er septembre 2016 par Gian A. Rossi «à cause d'une appréciation différente en lien avec les changements de la structure régionale» annoncée ce mardi matin.

Ceci seulement une année jour pour jour après avoir été nommé par le gestionnaire de fortune à ce poste.

En quoi les visions différaient-elles? «Nous ne faisons pas de commentaire à ce propos», indique le service de presse de la grande banque.

Dents trop longues

Entre les lignes, on comprend que le problème était ailleurs. Le site d'informations financières sur Internet «Inside Paradeplatz» indique aussi ce mardi, sans nommer de sources, que Barend Fruithof aurait fait de l'ombre à Boris Collardi, le directeur général de Julius Bär.

Trop sûr de lui, en fait, Barend Fruithof, aurait apparemment fait les frais de son arrivisme. Il aurait même visé le fauteuil de Boris Collardi, poursuit «Inside Paradeplatz».

Barend Fruithof a gravi rapidement les échelons, en passant de la Banque Cantonale de Zurich, à Raiffeisen (où il était le directeur financier), puis comme membre du Private Banking & Wealth Management Committees de Credit Suisse.

Activités européennes réunies au Luxembourg

Un des points les plus saillants de la réorganisation annoncée aussi mardi par Julius Bär a trait aux activités en Europe, le plus important marché du gestionnaire de fortune privé (un peu moins de la moitié de ses revenus). «La banque fusionne ses deux régions Europe du Nord et du Sud en une seule, qui sera basée au Luxembourg, en lien avec le rachat de Commerzbank International SA Luxembourg», a encore précisé Julius Bär.

«La Suisse n'est pas touchée par cette réorganisation au niveau de l'emploi, qui ne consiste pas en un plan de réduction des coûts, mais s'inscrit dans la stratégie de croissance de l'établissement», a encore expliqué l'établissement.

Quelques postes vont pourtant bel et bien être supprimés. La banque n'a pas indiqué combien.

Créé: 19.07.2016, 11h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.