Les dirigeants des banques se la jouent rock stars

ImageCredit Suisse ou UBS restreignent toujours plus les droits des photographes lors des conférences de presse. Les agences se rebellent.

Tidjane Thiam, patron de Credit Suisse, lors du Forum de Davos en janvier dernier.

Tidjane Thiam, patron de Credit Suisse, lors du Forum de Davos en janvier dernier. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les photographes des stars sont habitués depuis longtemps: ils n'ont la plupart du temps que quelques minutes pour prendre un cliché, que ce soit lors d'une interview ou en concert. Ce qui est nouveau, c'est que désormais la pratique se répand aussi au sein des grandes banques, à l'image de Credit Suisse ou UBS.

En effet, selon le Blick, les photographes n'ont désormais qu'un temps très limité pour faire leur travail durant les conférences de presse. Ensuite, ils doivent très vite sortir de la salle.

Mais les grandes agences de photos commencent à protester. Ainsi l'agence Keystone a refusé de couvrir la conférence de presse pour la présentation des chiffres annuels du Credit Suisse ce mardi. «Les conditions restrictives pour les photographes rendent malheureusement impossible sa couverture libre et complète», a-t-elle avancé. Selon son rédacteur en chef, les quelques minutes de photo autorisées n'étaient pas suffisantes.

Et ce boycott n'est pas une première, selon le Blick. Fin janvier, lors de la conférence de presse annuelle de l'UBS, les photographes de l'agence Keystone, mais aussi ceux de Thomson Reuters et AFP avaient décidé de laisser tomber l'événement.

Mais si les rock stars choisissent ce procédé, c'est souvent pour éviter que n'importe qui se fasse de l'argent avec leur image. Pour les grands banquiers, c'est plutôt la vanité qui parlerait, selon le journal. Ainsi les équipes de communication qui entourent Sergio Ermotti (UBS) ou Tidjane Thiam (Credit Suisse) tiennent surtout à ce que leurs patrons apparaissent sous leur meilleur jour dans les médias.

(nxp)

Créé: 14.02.2017, 17h09

Articles en relation

Credit Suisse va supprimer 5500 postes en 2017

Banque La banque suisse a accusé une perte nette de 2,44 milliards de francs suisses, suite à une amende outre-Atlantique. Plus...

Credit Suisse confirme ses plans de cotation partielle

Banque L'opération reste prévue au cours du deuxième semestre 2017, sous réserve des conditions de marché. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.