Passer au contenu principal

Doha peinera à faire augmenter le prix du pétrole

La réunion des grands producteurs, dimanche, devrait avoir peu d’effet sur le cours du brut.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Pierre Abensur

Il n’est pas sûr que les grands producteurs de pétrole de l’OPEP, ainsi que ceux ne faisant pas partie de cette organisation mais qui ont aussi été invités à Doha, au Qatar, arrivent à mieux concrétiser dimanche l’accord de principe sur un gel de la production aux niveaux de janvier, accepté le 16 février dans ce même émirat, par l’Arabie saoudite, la Russie et le Venezuela. Le but étant de soutenir le prix du baril. Au cours actuel, il a des effets catastrophiques sur les finances publiques des pays producteurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.