Doha peinera à faire augmenter le prix du pétrole

Or noirLa réunion des grands producteurs, dimanche, devrait avoir peu d’effet sur le cours du brut.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Pierre Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’est pas sûr que les grands producteurs de pétrole de l’OPEP, ainsi que ceux ne faisant pas partie de cette organisation mais qui ont aussi été invités à Doha, au Qatar, arrivent à mieux concrétiser dimanche l’accord de principe sur un gel de la production aux niveaux de janvier, accepté le 16 février dans ce même émirat, par l’Arabie saoudite, la Russie et le Venezuela. Le but étant de soutenir le prix du baril. Au cours actuel, il a des effets catastrophiques sur les finances publiques des pays producteurs.

Il n’est en effet pas acquis que l’Iran consente à réduire sa production, alors que ce pays peut enfin produire davantage du fait de la levée des sanctions. Son objectif de 4 millions de barils par jour n’est en outre pas encore atteint. En cas d’échec sur la confirmation de l’accord, on voit mal l’Arabie saoudite, en conflit plus ou moins ouvert avec l’Iran, accepter de fermer un peu le robinet alors que la République islamique ne le ferait pas.

USA absents

Ensuite, les Etats-Unis ne participent pas à ce sommet, alors qu’ils sont à nouveau un des plus importants producteurs depuis le boom de l’extraction du pétrole de schiste. Et jeudi, l’Agence internationale de l’énergie a estimé qu’un simple gel de la production n’aurait qu’un impact limité.

Finalement, une étude à récemment montré que la baisse du prix du pétrole est aussi due pour moitié à une demande trop faible à cause du marasme économique ambiant. Réduire la production n’y changera rien

Créé: 16.04.2016, 10h20

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.