Donald Trump tend la main à la Silicon Valley

Etats-UnisLe président élu a accueilli mercredi plusieurs patrons des nouvelles technologies.

De gauche à droite: Jeff Bezos (Amazon), Larry Page (Alphabet-Google), Sheryl Sandberg (Facebook), le vice-président élu Mike Pence et Donald Trump, le 14 décembre 2016 à New York.

De gauche à droite: Jeff Bezos (Amazon), Larry Page (Alphabet-Google), Sheryl Sandberg (Facebook), le vice-président élu Mike Pence et Donald Trump, le 14 décembre 2016 à New York. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président élu américain Donald Trump a tendu la main mercredi aux patrons de la Silicon Valley dont beaucoup ont soutenu son ex-adversaire Hillary Clinton. Plusieurs s'opposent aux mesures protectionnistes qu'il entend appliquer.

«Je suis là pour vous aider à réussir», a déclaré d'emblée M. Trump lors d'une rencontre au sommet dans sa tour «Trump» sur la célèbre 5e avenue à New York.

«Nous voulons que vous continuiez à aller de l'avant grâce à des innovations incroyables. Il n'y a personne comme vous dans le monde», a poursuivi le milliardaire entouré de son vice-président Mike Pence et de Peter Thiel, cofondateur de PayPal et seul grand nom du secteur technologique à l'avoir soutenu dès le début de la campagne présidentielle.

C'est M. Trump lui-même qui avait initié ce rendez-vous. Il a poursuivi son numéro de charme devant une dizaine de grands noms de la Silicon Valley dont les entreprises ont une capitalisation boursière cumulée de plus de 2500 milliards de dollars et sont à l'origine de nombreuses innovations dont la plus populaire est l'iPhone.

A huis clos

«Dans le monde, il n'y a personne comme les gens se trouvant dans cette salle. Et nous ferons tout ce que nous pouvons pour faire en sorte que ça continue et nous serons vraiment là pour vous. Vous pouvez appeler mes gens ou m'appeler directement», a-t-il ajouté, visiblement décidé à enterrer la hache de guerre.

Installés autour de la table, Jeff Bezos d'Amazon, Larry Page et Eric Schmidt d'Alphabet (Google), Sheryl Sandberg de Facebook, Brian Krzanich (Intel), Chuck Robbins (Cisco), Safra Catz d'Oracle, Elon Musk (Tesla et SpaceX), Ginni Rometty (IBM) et Satya Nadella (Microsoft), et quelques autres, sont restés impassibles pendant cette brève adresse liminaire faite devant des journalistes au 25e étage de la tour Trump. Le reste des discussions se sont tenues à huis clos.

Sujet: l'emploi

L'absent de marque était Jack Dorsey, le PDG de Twitter, alors que le réseau social est le moyen de communication favori du président élu. L'entourage de M. Trump a expliqué que tout le monde ne pouvait pas être invité.

Le sujet principal de la rencontre devait être l'emploi: le futur président, qui s'efforce de concrétiser sa promesse de rapatrier des milliers d'emplois partis dans des pays où la main d'oeuvre est bon marché, devrait les pousser à créer des emplois aux Etats-Unis. Il a déjà indiqué vouloir voir notamment Apple, dont les célèbres smartphones sont fabriqués en Chine, ouvrir une «très grande usine» aux Etats-Unis, «la plus grande et la meilleure». (ats/nxp)

Créé: 15.12.2016, 03h49

Articles en relation

Un village se prépare à célébrer Trump, son héros

Irlande Le hameau endormi de Doonbeg se prépare à fêter en grande pompe l'investiture le 20 janvier de leur mécène local. Plus...

Le dernier espoir des anti-Trump

Etats-Unis Les opposants comptent sur le collège électoral. Le 19 décembre, les grands électeurs se réuniront pour élire le président. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...