Passer au contenu principal

NotationL'économie suisse conserve son triple A

L'agence Fitch maintient la note maximale «AAA» pour la Suisse en la justifiant par la «robustesse» de son économie et de ses finances publiques.

ARCHIVES, Keystone

L'agence de notation Fitch a confirmé la note souveraine «AAA» de la Suisse en raison de la robustesse de son économie et de ses finances publiques.

Le triple A est la meilleure note possible dans l'échelle d'évaluation des agences de notation qu'elles attribuent aux émetteurs présentant les meilleures garanties de remboursement.

Fitch précise dans un communiqué avoir assorti la note de dette à long terme «AAA» d'une perspective stable. Cette confirmation reflète l'«économie hautement avancée, bien diversifiée et saine» de la Confédération dont le produit intérieur brut a connu une croissance de 1,2% en moyenne entre 2009 et 2013, écrit Fitch.

«Son économie a été robuste, conduisant à un rebond rapide après la récession de 2009, tandis que ses secteurs industriels très orientés vers l'exportation devraient soutenir la croissance dans la mesure où la reprise prend racine chez les principaux partenaires commerciaux de la Suisse», note l'agence.

En 2013, le PIB par habitant suisse a été 1,5 fois celui de la médiane des pays entrant dans la même catégorie «AAA», observe Fitch qui souligne aussi un «système bancaire fort».

La Suisse est très dépendante de ses exportations qui sont très diversifiées avec des produits à forte valeur ajoutée dans les secteurs de la chimie, la pharmacie, la machinerie lourde et le luxe. Ses premiers partenaires économiques sont ses pays voisins, rappelle l'agence.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.