L'économie suisse devrait bientôt ralentir

BaromètreLe KOF estime que notre conjoncture va connaître un coup de frein ces prochains mois, avec une croissance se situant dans la moyenne observée ces dix dernières années.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'indicateur pour le mois de juillet a pour sa part été révisé en hausse de 0,6 point à 101,7, a précisé jeudi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le baromètre compilé par les chercheurs zurichois s'est inscrit dans le cadre des prévisions, les économistes interrogés par AWP ayant anticipé une fourchette de 100 à 104 points pour le mois sous revue.

Analysant la chute, les prévisionnistes zurichois notent que l'économie helvétique devrait afficher pour l'avenir proche des taux de croissance approximativement dans la moyenne des dix dernières années. Le repli du baromètre à un niveau tout juste supérieur à la valeur moyenne à long terme, reflète pour l'essentiel les évolutions négatives affichées dans l'industrie ainsi qu'en matière d'exportations.

La consommation intérieure a, en revanche, délivré des signaux positifs. Ceux provenant des secteurs financier et de la construction sont eux demeurés inchangés au regard du mois précédent.

Le baromètre du KOF, qui anticipe l'évolution économique des prochains mois, se situe toujours au dessus de la moyenne à long terme fixée à 100 points. L'indice est cependant redescendu de ses niveaux élevés de fin 2017, où il avait dépassé les 111 points. (ats/nxp)

Créé: 30.08.2018, 10h00

Articles en relation

Le KOF réduit ses prévisions de croissance

Suisse Si la croissance du produit intérieur brut (PIB) devrait être moins vigoureuse en 2018, elle est en revanche légèrement revue à la hausse pour 2019. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.