Passer au contenu principal

NominationEconomiesuisse veut Jean-Marc Hensch à sa tête

Jean-Marc Hensch succède à Pascal Gentinetta à la tête d'economiesuisse. Le nouveau directeur prendra ses fonctions le 1er mars 2014.

Jean-Marc Hensch sera le nouveau directeur d'economiesuisse.
Jean-Marc Hensch sera le nouveau directeur d'economiesuisse.
Keystone

Jean-Marc Hensch sera le nouveau directeur d'economiesuisse. Le comité directeur de l'organisation faîtière des entreprises propose de nommer ce spécialiste de la communication de 54 ans pour succéder à Pascal Gentinetta. Le Zurichois prendra ses fonctions le 1er mars 2014.

Après la période mouvementée qui a suivi l'échec cuisant de la campagne d'economiesuisse contre l'initiative Minder, texte accepté par une large majorité de Suisses en mars dernier, la Fédération suisse des entreprises voulait davantage qu'un économiste à sa tête.

Savoir communiquer

La personnalité recherchée devait non seulement bien connaître le milieu économique suisse, mais également posséder de l'expérience dans l'interaction avec les milieux politiques et surtout savoir communiquer, précise Heinz Karrer, président d'economiesuisse.

Après des études en droit à l'université de Zurich, Jean-Marc Hensch a justement travaillé dix-sept ans dans les relations publiques, en tant que partenaire et membre de la direction de l'agence Ferner Consulting, indique le comité directeur d'economiesuisse dans un communiqué publié vendredi.

Depuis 2012, il est directeur général de Swico, l'association économique suisse de la bureautique, de l'informatique, de la télématique et de l'organisation. Bilingue, il a également dirigé l'Association suisse de l'industrie gazière entre 2003 et 2012. Un parcours professionnel qui a séduit le comité directeur.

Experts de la place économique

En effet, economiesuisse compte désormais améliorer le dialogue avec les politiciens suisses et souhaite que ses collaborateurs soient considérés comme des experts de la place financière helvétique, explique Heinz Karrer.

L'organisation veut également retrouver la confiance de la population. L'initiative «1:12 - Pour des salaires équitables», qui traite d'un thème similaire à celui de l'initiative Minder (contre les salaires abusifs), est un bon test. Les arguments économiques semblent être acceptés par les citoyens, analyse le président d'economiesuisse.

Jean-Marc Hensch est marié et habite à Zurich. Il est pour le moment encore actif à la tête de Swico. Rudolf Minsch, vice-directeur et chef économiste de l'organisation, continuera à diriger la Fédération jusqu'en mars.

Année difficile

Economiesuisse a dû affronter un début d'année difficile. En février dernier, la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) a annoncé son intention de quitter l'organisation en raison de divergences sur le label «Swiss Made». Nick Hayek, le patron de Swatch Group, numéro un de la branche, avait critiqué le style de la Fédération, la jugeant trop éloignée des réalités.

La décision de la FH pourrait changer au vu des nouveaux président et directeur d'economiesuisse. Celle-ci espère faire revenir la FH. «Nous menons des discussions intensives», confirme Heinz Karrer.

En mars, l'échec de l'initiative Minder avait suscité un flot de critiques envers M. Gentinetta, plaçant celui-ci dans une situation délicate. Ce dernier a jeté l'éponge en juin, suivi en août par Rudolf Wehrli, qui occupait les fonctions de président depuis moins d'un an. Le départ de Pascal Gentinetta résultait de «divergences de vue» quant aux grandes lignes futures de l'action d'economiesuisse.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.