Passer au contenu principal

L’effet Greta relance les trains de nuit en Europe

La Suisse pourrait profiter du développement des trains de nuit promu par les Chemins de fer autrichiens.

Andreas Matthä, patron des Chemins de fer autrichiens, est en pourparlers avec la compagnie ferroviaire allemande et suisse.
Andreas Matthä, patron des Chemins de fer autrichiens, est en pourparlers avec la compagnie ferroviaire allemande et suisse.
Keystone

Alors qu’on pensait que les trains de nuit étaient passés de mode, qu’ils avaient perdu la bataille contre les compagnies aériennes low-cost et les bus, la compagnie nationale des chemins de fer autrichiens (ÖBB) a démontré que ce marché était au contraire très prometteur.

«Au cours des derniers mois, les besoins d'offres en voyage respectueux de l'environnement ont fortement augmenté dans de nombreux pays. Les responsables politiques ont pris conscience de la situation. Les trains de nuit sont très demandés en Scandinavie, en Allemagne mais aussi au Benelux», constate Bernhard Rieder, porte-parole de la compagnie autrichienne. Les réservations sont en augmentation de 10% sur les derniers mois, annonce la ÖBB.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.