Passer au contenu principal

L’«effet solde», une arme contre les ventes en ligne

Malgré la multiplication des promotions, les enseignes ne renoncent pas aux classiques périodes de démarques.

C’est le dernier moment pour profiter des classiques soldes d’été, une période qui garde la cote auprès des commerçants.
C’est le dernier moment pour profiter des classiques soldes d’été, une période qui garde la cote auprès des commerçants.
Philippe Maeder

Réapparues depuis plus d’un mois, les affiches indiquant des rabais pouvant parfois aller jusqu’à 70% du prix normal vont progressivement disparaître ces prochains jours. Beaucoup d’enseignes avertissent d’ailleurs le consommateur en ajoutant sur leur vitrine qu’il s’agit des «dernières démarques». La preuve que c’est le dernier moment pour profiter des soldes d’été. Avec ceux d’hiver, cette période de ventes au rabais semble toutefois de plus en plus désuète dans un secteur bouleversé par les ventes en ligne et la multiplication des offres promotionnelles étalées tout au long de l’année. Dans un tel climat, c’est à se demander si la pertinence des soldes classiques se maintient.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.