Elanco supprime 48 postes à Bâle

Santé animaleLe spécialiste de la santé animale avait déjà fermé en 2015 son centre de recherche à Saint-Aubin (FR) et biffé 80 places.

le spécialiste de la santé animale Elanco réduit encore ses effectifs à Bâle.

le spécialiste de la santé animale Elanco réduit encore ses effectifs à Bâle. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Elanco supprime 48 des 266 emplois de son site bâlois. L'entreprise spécialisée dans la santé animale, rachetée à Novartis début 2015 par le groupe pharmaceutique américain Eli Lily, a confirmé vendredi à l'ats une information de l'association Employés Suisse.

Avec cette acquisition, Eli Lily était devenu le numéro deux dans le domaine. Dès l'automne 2015, Elanco avait pourtant fermé son centre de recherche à Saint-Aubin (FR) et biffé 80 places. Une partie des personnes touchées par ces suppressions s'étaient vues offrir un poste à Bâle.

Après une procédure de consultation à Bâle, un plan social a été négocié. (ats/nxp)

Créé: 24.03.2017, 11h30

Articles en relation

Du cannabis bientôt disponible en pharmacie?

Canton de Berne Un projet d'étude sur la vente de marijuana dans des pharmacies va être lancé à Berne et Bâle-Ville. Plus...

Un accélérateur de start-up voit le jour à Bâle

Economie Les autorités veulent mettre à profit leur position unique en tant que pôle mondial des sciences de la vie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.