Les jeunes diplômés préfèrent toujours Google

SondageLe géant de l'Internet devance UBS qui reprend le deuxième rang à Nestlé.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Google reste l'employeur préféré en Suisse. Le géant de l'Internet devance UBS qui reprend le deuxième rang à Nestlé dans le sondage réalisé par la société de conseils suédoise Universum.

Le géant informatique californien, qui dispose de bureaux à Zurich, doit cependant se contenter du 2e rang parmi les futurs ingénieurs, devancé par le spécialiste de l'électrotechnique ABB, ressort-il du classement mondial 2015 des employeurs les plus attractifs publié mercredi 24 juin par Universum. La 3e place revient à Siemens, suivi du CERN et des CFF, lesquels ont perdu deux rangs.

Suisse tourisme éjecté

Du côté des étudiants en sciences humaines, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) apparaît comme l'employeur le plus prisé. L'institution genevoise prend le meilleur sur l'administration fédérale, qui perd son 1er rang pour se retrouver sur la 2e marche du podium, devant Google, qui a lui dépassé Suisse Tourisme.

Au niveau mondial, Google continue de dominer, se positionnant pour la 7e année consécutive comme l'employeur considéré le plus attrayant. Chez les étudiants en économie, le numéro un mondial de la recherche sur Internet précède les spécialistes de l'audit comptable et du conseil PricewaterhouseCoopers (pwC) et EY (précédemment Ernst & Young).

Sociétés suisses au «top 50»

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs échoue elle au pied du podium, devant deux autres cabinets de conseils aux entreprises, à savoir KPMG et Deloitte. Apple gagne deux rangs et pointe désormais en 7e position, précédant son ancien rival historique Microsoft. La banque américaine J.P. Morgan occupe la 9e place et le géant des produits de consommation Procter & Gamble la 10e.

Également plébiscité par les futurs ingénieurs et informaticiens, Google se classe devant Microsoft, sans changement par rapport à la dernière édition du classement. Apple se place 3e, précédant le constructeur automobile allemand BMW -premier employeur hors des Etats-Unis- puis General Electric, IBM, Intel, Siemens, Sony et Shell.

Trois entreprises suisses figurent au rang des 50 employeurs préférés des étudiants. Chez les futurs détenteurs d'un diplôme en économie, Nestlé se positionne au 20e rang, comme l'an passé. Credit Suisse gagne pour sa part une place, à la 31e, et UBS se maintient en 40e position.

Passant en l'espace d'un an du 31e au 27e rang, Nestlé représente le seul employeur suisse figurant parmi les 50 plus attrayants pour les futurs ingénieurs. Encore 48e en 2014, le groupe pharmaceutique bâlois Novartis est lui éjecté du classement.

(ats/nxp)

Créé: 24.06.2015, 17h35

Articles en relation

«Nous sommes en quête du prochain Google»

Promotion économique Elu à l’unanimité, Thomas Bohn prendra le 1er juillet la tête du Greater Geneva Berne area. Interview. Plus...

Google est l'employeur le plus attrayant de Suisse

Classement Le géant informatique américain arrive premier devant les horlogers Patek Philippe et Swatch Group, selon une enquête de Randstad. Découvrez le reste du classement. Plus...

Aucune entreprise suisse dans le top 10 des rêves d'étudiants

Europe Les entreprises suisses sont-elles assez attractives pour les jeunes diplômés? Aucune société helvétique ne figure parmi les dix plébiscitées par les étudiants européens interrogés par le cabinet Universum Global. Plus...

La Suisse excelle dans l’art de garder ses talents

Compétitivité Selon un récent classement, la Suisse est championne pour attirer, développer et conserver ses brillants diplômés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.