Ce qu’on fait vraiment quand on travaille à domicile

TélétravailSuisses et Américains, même combat? Ces derniers, en tout cas, «trichent» souvent lorsqu’ils télétravaillent à la maison. C’est une étude tout à fait sérieuse qui le montre.

Du point de vue de l’employé, l’avantage du télétravail est de pouvoir intégrer son travail au reste de sa vie.

Du point de vue de l’employé, l’avantage du télétravail est de pouvoir intégrer son travail au reste de sa vie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une étude conduite ce mois auprès de 1013 Américains nous l’apprend: 43% des télétravailleurs à domicile regardent la TV ou des films. Et 20% transpirent sur des jeux vidéo.

Étonnement, les parents plus que les autres se dispersent volontiers dans ce type d’activités. Mieux ou pire, c’est selon: 24% des employés sondés reconnaissent boire un coup. 26% osent le petit roupillon et 35% s’occupent du ménage.

Plus de vraie séparation

Pas étonnant, réagit une représente du mandataire de l’étude, actif dans les technologies pour le travail à domicile. Kim DeCarlis souligne la fluidité généralisée aujourd’hui entre travail et vie personnelle.

«Le travail, ce n’est plus du 9 h - 17 h, du lundi au vendredi. La vie n’est plus repoussée sur les week-ends et le soir. La question est plutôt aujourd’hui de savoir pourquoi x ou y n’a pas lu ou répondu à ses mails durant le week-end ou en cours de grossesse.»

Pas de conclusion hâtive, donc. D’autant que Businessweek, qui répercute cette étude, en cite une autre, signée de l’Université de Stanford. Celle-ci montre que, malgré tout, les télétravailleurs à domicile sont plus productifs que leurs collègues au bureau.

Encore un effort

«Du point de vue de l’employé, l’avantage du télétravail est de pouvoir intégrer son travail au reste de sa vie. Et non l’inverse, explique un consultant. Pour l’employeur, l’important est que les bénéfices obtenus (gains de productivité, espace économisé, etc) excèdent de beaucoup la crainte d’y perdre.»

Pourtant, la moitié des 1013 Américains interrogés assurent que leur patron est opposé au télétravail. En Suisse, des progrès restent à faire aussi. Economiesuisse juge largement sous-exploité le potentiel de cette approche.

En mai dernier, l’association s’est positionnée en faveur de l’instauration volontaire d’un ou deux jours hebdomadaires dans les entreprises et administrations.

Créé: 26.06.2012, 12h01

Regard d'expert

Articles en relation

On pourrait travailler un jour par semaine à la maison

Télétravail Le télétravail est sous-exploité dans notre pays. Economisesuisse propose donc l’instauration volontaire d’un ou deux jours hebdomadaires dans les entreprises et administrations. L’USS approuve. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.