Les entreprises asiatiques terrassent l'Europe

Création de valeur Performances et dividendes: les sociétés des marchés émergents, Asie en tête, confirment leur statut de stars de la Bourse dans une étude du Boston Consulting Group. L'Europe piétine.

Baidu, le

Baidu, le "Google chinois", affiche un rendement annuel étourdissant de 59,5% entre 2007 et 2011. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les vedettes de la Bourse s’appellent aujourd’hui LG Chem, Aboitiz Equity Ventures ou encore Baidu. Ces entreprises asiatiques, que le grand public connaît peu, illustrent l’éclatante santé des sociétés provenant des marchés émergents. A preuve, la présence de neuf de ces entreprises dans le top 10 des groupes qui créent le plus de valeur (tableau 1), établi par le cabinet de conseils Boston Consulting Group (BCG).

Pour établir ce thermomètre, le BCG a mesuré les performances boursières et les dividendes d'un échantillon de 1000 entreprises, entre 2007 et 2011. Vingt et un secteurs, exception faite des services financiers, ont été passés au crible.

Ainsi, la société minière chinoise Inner Mongolia Yitai Coal remporte la première place du classement grâce à un rendement annuel moyen mirobolant de 66%. Elle est suivie par le coréen Nexen Tire, l’américain Priceline.com et le moteur de recherche chinois Baidu.

«Ces sociétés ont encore du potentiel pour créer de la valeur, par exemple via une réduction des coûts et une hausse des dividendes, alors que les sociétés des pays développés sont pour bon nombre d’entre elles déjà allées au bout de leurs possibilités», analyse un coauteur de l’étude cité par Les Échos.

Tableau 1: le Top 10 toutes entreprises confondues

Pays Rendement annuel (en %, 2007-2011) Capitalisation (en milliards de dollars, 2011)

Or les Occidentaux ne sont pas en reste. Dans un second palmarès de BCG qui tient compte des entreprises de plus de 35 milliards de dollars de capitalisation (tableau 2), quatre groupes américains figurent parmi les 10 plus grands rendements annuels moyens. On y trouve Apple (376,6 milliards de dollars de capitalisation en 2011 et un rendement annuel de 36,7% au cours des cinq dernières années), suivi d’Amazon, de McDonald’s et d’Union Pacific qui tous «se distinguent par leur forte capacité d’innovation».

Tableau 2: le Top 10 des capitalisations de plus de 35 milliards de dollars

Pays Rendement annuel (en %, 2007-2011) Capitalisation (en milliards de dollars, 2011)

L’Europe, quant à elle, est aux abonnés absents. Dans le classement principal, la première société européenne pointe à la 22ème position (Randgold Resources), la deuxième à la 27ème (ARM Holdings). Le classement des capitalisations de plus de 35 milliards n’en compte que deux.

«Les européennes sont sorties du Top 10 depuis 2009, le contexte étant bien moins porteur qu’ailleurs. Rares sont les sociétés du Vieux Continent qui ont réussi à se distinguer en phase de crise», souligne le coauteur de l’étude.

Créé: 25.09.2012, 16h37

Articles en relation

Wall Street pénalisée par «le malaise européen»

Bourse de New York La Bourse de New York a terminé en baisse lundi, dominée par les doutes au sujet de la situation économique dans la zone euro et affectée par le recul de certaines valeurs technologiques: le Dow Jones a perdu 0,15% et le Nasdaq 0,60%. Plus...

Ils ont fait fort durant le bel été boursier

Marchés financiers Comme la majorité des principaux marchés boursiers, la Bourse suisse sort d’un été calme. Contre toute attente, ses indices ont progressé. Voici les principaux titres gagnants d'août. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.