Passer au contenu principal

Les entreprises suisses engagent beaucoup plus de frontaliers

La main d'oeuvre de frontaliers a le plus augmenté au 4e trimestre 2015 parmi les travailleurs étrangers en Suisse. Le taux de chômage (BIT) atteint 4,7%.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
archives Florian Cella

Une enquête dévoilée ce jeudi matin par l'Office fédérale de la statistique (OFS) indique que les travailleurs frontaliers font partie des employés étrangers dont la part a le plus augmenté entre le 4e trimestre 2014 et 2015.

«La main-d'œuvre étrangère a augmenté le plus fortement chez les frontaliers (livret G: +3,8%), suivis des titulaires d'une autorisation de séjour (livret B ou L, en Suisse depuis 12 mois ou plus: +2,5%) et des titulaires d'une autorisation d'établissement (livret C: +2,1%)», selon les chiffres de l'OFS.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.