Les entreprises suisses prennent des mesures

CoronavirusMigros et Coop mettent l'accent sur l'hygiène, tandis que d'autres entreprises actives à l'international interdisent les voyages.

Le Conseiller fédéral Guy Parmelin s'exprime sur l'éventuel impact du coronavirus sur l'économie suisse.
Vidéo: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La propagation du coronavirus préoccupe les entreprises suisses, qui prennent des mesures pour protéger leurs collaborateurs. Les détaillants comme Migros et Coop mettent l'accent sur l'hygiène, tandis que d'autres entreprises actives à l'international interdisent les voyages.

Les deux grands distributeurs helvétiques ont pris des mesures d'hygiène pour les employés afin de réduire les risques d'infection. Ces mesures sont également valables pendant la saison de la grippe, a indiqué Migros mercredi à AWP. Une cellule de crise a déjà été mise en place depuis plusieurs semaines.

Parmi les précautions prises, Migros encourage à se laver les mains régulièrement et de tousser dans un mouchoir ou au creux de son bras. Des mesures spéciales ne sont toutefois pas mises en oeuvre dans les supermarchés, comme le port de masques ou de couvre-chaussures.

La situation est similaire chez Coop. «Nous avons demandé à nos employés de respecter les règles d'hygiène de base», a indiqué un porte-parole. Le détaillant est en contact étroit avec les autorités compétentes et dispose depuis plusieurs années d'un plan de crise en cas de pandémie.

Dans la production alimentaire, Orior a déjà pris des mesures préventives au Tessin pour sa marque Rapelli, a précisé le directeur général Daniel Lutz à AWP. Les exigences «déjà élevées» en terme d'hygiène ont été renforcées.

Nestlé suspend les voyages d'affaires

Les entreprises internationales réagissent également. Nestlé a demandé à ses collaborateurs de stopper les voyages d'affaires jusqu'au 15 mars.

Depuis janvier, le gestionnaire de fortune EFG a interdit les voyages vers la Chine. Et désormais, les déplacements «non essentiels» sont également interdits par l'établissement pour ses conseillers, a indiqué le directeur général Giorgio Pradelli. A la place, des vidéo-conférences sont organisées.

Adecco a également réagi, comme l'a annoncé le patron Alain Dehaze dans une interview avec AWP Vidéo. Les réunions sont avant tout évitées en Asie. Le virus n'a pas encore d'influence sur ses activités.

Le secteur des voyagistes fait également face à d'importants défis. Beaucoup de clients reportent leur voyage ou choisissent une autre destination. «Les voyages vers l'Asie sont réservés avec plus de prudence», a souligné une porte-parole d'Hotelplan.

Pour les compagnies aériennes, les temps sont durs également. Lufthansa, auquel Swiss appartient, a annulé tous ses vols vers la Chine jusqu'au 28 mars. Les vols vers Hong Kong font également l'objet de limitation. Du 4 mars au 30 mai, Swiss ne desservira plus que cinq fois par semaine Hong Kong, contre tous les jours habituellement, a indiqué une porte-parole. (ats/nxp)

Créé: 26.02.2020, 15h16

Articles en relation

Direct - La Chine prête à laisser filer son déficit

Coronavirus Retrouvez toutes les informations sur l'évolution de l'épidémie du coronavirus. Plus...

Coronavirus: la Ligue a quatre scénarios

Hockey sur glace Swiss Ice Hockey prend très au sérieux la situation du coronavirus en Suisse. Plus...

Test du coronavirus: la capacité des labos a triplé

Suisse Alain Berset a annoncé mercredi que dix laboratoires pouvaient désormais réaliser les tests. Par ailleurs, la ligne d'urgence a été prise d'assaut. Plus...

Tout savoir sur l'épidémie de coronavirus

Réponses d'experts À quel point le nouveau coronavirus Sars-CoV-2 est-il dangereux? Les premiers cas sont identifiés en Suisse: faut-il s'inquiéter? Nous répondons aux questions les plus importantes. Plus...

Neuchâtel: des cas suspects de retour d'Italie

Coronavirus Un adulte présentant de la toux et de fièvre au retour d'Italie a été signalé au médecin cantonal, ainsi que trois enfants qui avaient séjourné dans la région de Milan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.