59,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour Airbus Group

AéronautiqueEn hausse de 5% par rapport à 2012, l'entreprise aéronautique est surtout tirée vers le haut grâce à la division aviation. La section Airbus Defence and Space a augmenté ses commandes.

La demande est telle qu'Airbus a décidé d'accélérer la cadence de production de ses moyen-courriers A320 de 42 par mois actuellement à 46 au deuxième trimestre de 2016.

La demande est telle qu'Airbus a décidé d'accélérer la cadence de production de ses moyen-courriers A320 de 42 par mois actuellement à 46 au deuxième trimestre de 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Airbus Group (ex-EADS) a confirmé mercredi son objectif d'amélioration de sa rentabilité après de nouveaux résultats exceptionnels en 2013, marqué par un bond de 22% du bénéfice net et de 21% du bénéfice opérationnel.

Le géant européen d'aéronautique et de défense a dégagé l'an dernier une marge de 6%. Il prévoit «une rentabilité opérationnelle modérée en 2014» et affiche «un objectif de rentabilité opérationnelle de 7 à 8% en 2015», en incluant les coûts associés à son nouveau long-courrier A350. En excluant ces coûts, son objectif de marge reste de 10% pour 2015.

Le bénéfice net s'est élevé à 1,5 milliard d'euros (1,8 milliard de francs) l'an dernier, malgré des charges non récurrentes. Le groupe a ainsi passé une charge exceptionnelle de 434 millions d'euros pour des surcoûts associés à la production des premiers exemplaires de l'A350 qui doit entrer en service à la fin de l'année.

Provisions

Il a également passé une provision de 292 millions d'euros pour la restructuration de la division Defence and Space. Celle-ci regroupe les anciennes divisions Astrium (espace), Cassidian (défense) et l'activité d'avions militaires Airbus Military jusque là rattachée à la division Airbus.

Le résultat opérationnel s'est affiché quant à lui à 3,6 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires a augmenté de 5% à 59,3 milliards (bien 59,3), sous l'effet de la hausse des livraisons d'avions commerciaux et des premières livraisons du nouvel avion de transport militaire A400M.

C'est toujours l'avionneur Airbus qui emmène les résultats du groupe, et qui gonfle son carnet de commandes. La demande est telle qu'Airbus a décidé d'accélérer la cadence de production de ses moyen-courriers A320 de 42 par mois actuellement à 46 au deuxième trimestre de 2016.

Cadence accélérée

«Cette hausse sera progressive et passera par une étape intermédiaire de 44 appareils par mois au premier trimestre 2016», détaille la filiale Airbus dans un communiqué séparé.

Les autres divisions ont également fait de belles performances. Airbus Defence and Space a augmenté ses prises de commandes de 28%. Son chiffre d'affaires a progressé de 7% à 14,4 milliards d'euros, et son résultat opérationnel avant éléments non récurrents de 31% à 942 millions d'euros.

Airbus Helicopters, affecté par l'immobilisation temporaire de ses EC225 utilisés par les opérateurs de plateformes pétrolières, n'a augmenté ses ventes que de 1% mais son résultat opérationnel a progressé de 28%. Le groupe va proposer un dividende de 0,75 euro par action, une augmentation de 25% en un an. (ats/afp/nxp)

Créé: 26.02.2014, 09h16

Articles en relation

Airbus veut rallonger son long-courrier A350-800

Aviation L'avionneur européen Airbus envisage d'augmenter la capacité de son futur long-courrier A350-800 et étudie prudemment une nouvelle motorisation de l'actuel A330. Plus...

Des commandes gigantesques pour servir les ambitions d'Emirates

salon de Dubaï Cent-cinquante Boeing 777X, 50 Airbus A380: avec ces commandes gigantesques, Emirates entend poursuivre son développement tout en servant les ambitions de Dubaï, souligne son président Tim Clark, qui promet d'autres achats d'avions. Plus...

Le patron d'Airbus envisage de dépasser Boeing

Concurrence Airbus a annoncé la semaine dernière un contrat de 9,5 milliards de dollars avec Japan Airlines. Un nouveau défi face la domination de Boeing sur le marché japonais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.