Air Berlin annule de nouveaux vols

Transport aérienLa compagnie aérienne était de nouveau contrainte mercredi par ses pilotes, qui sont en arrêt maladie, d'annuler des dizaines de vols.

Les avions d'Air Berlin toujours cloués au sol ce mercredi 13 septembre.

Les avions d'Air Berlin toujours cloués au sol ce mercredi 13 septembre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Plus de 30 vols» ont dû être annulés, a déclaré une porte-parole de la compagnie après que 150 pilotes, sur les 1500 employés, se sont fait porter pâles. Les vols au départ de l'aéroport Tegel de Berlin et de Düsseldorf (ouest) étaient les plus affectés, a-t-elle ajouté, enjoignant les passagers concernés de «ne pas se rendre à l'aéroport».

La veille, des milliers de passagers avaient été touchés par cette action coordonnée des pilotes d'Air Berlin, qui avait entraîné la suppression de 200 vols locaux et internationaux. La filiale à bas coût de Lufthansa, Eurowings, qui vole avec des appareils d'Air Berlin affrétés en leasing, a aussi connu des perturbations sur 35 vols.

Négociations avec des repreneurs potentiels

Cette vague d'arrêts maladie posés depuis mardi par une partie des pilotes d'Air Berlin intervient alors que la compagnie aérienne négocie plusieurs propositions de rachat avec des repreneurs potentiels, qui ont jusqu'à vendredi pour finaliser leurs offres.

Le président d'Air Berlin, Thomas Winkelmann, a estimé mardi que les pilotes «jou(ai)ent avec le feu» car, dit-il, cette action fait perdre à la compagnie en difficulté «plusieurs millions d'euros par jour» au moment où se joue son existence.

Lors d'une conférence de presse, le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, a exigé qu'ils cessent leur «manoeuvre plutôt risquée et contreproductive en période de transition».

La compagnie berlinoise continue de voler grâce à un prêt d'urgence de 150 millions d'euros (171 millions de francs) accordé par le gouvernement allemand, une intervention rare concernant une entreprise privée, mais dans un dossier qui, en cas de liquidation ou de plan social, embarrasserait Berlin à moins de deux semaines des élections. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2017, 13h25

Articles en relation

Pilotes malades: chaos chez Air Berlin

Transport aérien La compagnie aérienne allemande, qui a déposé son bilan le 15 août, a annoncé mardi l'annulation d'environ 100 vols, en raison de ses pilotes malades. Zurich concerné. Plus...

Une offre concrète pour Air Berlin

Allemagne La société Into Group a soumis dimanche soir une offre de 565 millions de francs pour le rachat d'Air Berlin. Plus...

Air Berlin: crédit de 170 millions validé

Allemagne La Commission européenne a autorisé lundi le prêt du gouvernement allemand à la compagnie aérienne. Plus...

Air Berlin veut conclure vite sa vente

Transport aérien La compagnie aérienne allemande, au bord de la faillite, espère vendre ses activités d'ici septembre. Plus...

Le dépeçage d'Air Berlin se précise

Transport aérien La compagnie aérienne en difficultés est en discussions avec trois prétendants, dont Lufthansa. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

À défaut d'accord-cadre, Jean-Claude Juncker et Doris Leuthard se sont félicités à Berne de la nouvelle «dynamique positive» entre l'UE et la Suisse, qui débloquera par ailleurs 1,3 milliard pour les pays de l'Est (publié le 24 novembre 2017)
Plus...